JE SUIS D'ICI !

jeudi 8 octobre 2015

400 jeunes en Suisse en fin de droits chaque mois


Chaque mois en Suisse, quelque 400 jeunes arrivent en fin de droits dans l'assurance chômage. L'ampleur du phénomène traduit la part croissante des 15-24 ans dans le groupe des personnes qui épuisent leurs droits aux prestations.

L'explication est à rechercher dans la révision de la loi fédérale sur l'assurance chômage survenue en 2011. Aujourd'hui, plus de 13% des personnes qui arrivent en fin de droits sont des jeunes, a indiqué jeudi Boris Zürcher, chef de la Direction du travail au SECO, lors d'une conférence téléphonique.

En 2008, par exemple, la part des jeunes à l'ensemble des personnes en fin de droits était encore inférieure à 9%, a précisé le responsable dans le cadre de ses explications relatives aux chiffres mensuels du chômage en Suisse en septembre.

Chiffres dans la moyenne

Sur la base de la statistique de juillet dernier, soit les données les plus récentes dans le domaine, il apparaît que 3345 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance chômage ce mois-là. Un nombre dans la moyenne du premier semestre 2015, qui atteint environ 3200 personnes.

Sur ce total, 13% sont des jeunes, soit un effectif mensuel moyen de quelque 400 personnes. Le phénomène d'exclusion s'explique par la volonté du législateur d'effectuer des économies en général, en particulier pour les individus sortant de formation, afin de réduire le déficit de l'assurance chômage.

Ainsi, les jeunes qui terminent leur apprentissage ou leur formation et ne trouvent pas d'emploi doivent attendre six mois avant de toucher des indemnités, qui sont limitées à 90 jours. Les moins de 25 ans sans famille peuvent percevoir des prestations du chômage seulement pendant 200 jours, quelle que soit leur durée de cotisation.

ATS