CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mercredi 7 octobre 2015

Arabie saoudite : une femme accusée de «diffamer la nation» pour avoir filmé son mari infidèle



Une Saoudienne qui a filmé son mari en train de la tromper avec une femme de ménage pourrait se retrouver derrière les barreaux pour «diffamation de la nation».

En Arabie saoudite, une femme qui avait surpris son mari en train de faire des avances plus qu’appuyées à leur domestique, a décidé de se venger en filmant secrètement la scène et en postant la vidéo sur les réseaux sociaux.

Les images mises en ligne, qui montrent le mari en train de faire du gringue à la femme de ménage et de l’embrasser, ont très vite fait le tour de la toile saoudienne, suscitant de nombreuses réactions de soutien à la femme trompée, comme l’indique le journal Sada.

Ainsi, le blogueur Al Yamama a salué chaleureusement la femme pour son courage, ajoutant qu’il s’agissait de «la meilleure vengeance qu’on puisse imaginer».

Mais tout n’est pas si simple car cette vengeance pourrait porter préjudice à l’image de l’Arabie saoudite qui se veut irréprochable en matière de mœurs et de pudeur. Ainsi, selon Majid Qaroob, un avocat saoudien important, la femme pourrait être condamnée à une peine de prison d'un an ou d'une amende de 500 000 riyals saoudiens (120 000 euros).

Il explique en effet que, «la loi sur les crimes en matière de technologie de l'information prévoit des châtiments sévères envers toute personne utilisant des appareils électroniques de communication munis d’une caméra pour photographier une tierce personne dans le but de la diffamer».

Des millions de personnes travaillent comme domestiques dans les Etats du Golfe et beaucoup d'entre eux sont originaires de pays pauvres tels que les Philippines, l'Inde, le Sri Lanka et le Népal. Selon une étude du site saloudien Al Marsad, 54,3% des femmes domestiques en Arabie saoudite rêveraient d'épouser un Saoudien.