JE SUIS D'ICI !

mardi 6 octobre 2015

Les conditions pour obtenir la nationalité danoise se durcissent


La ministre de l'Intégration Inger Støjberg a présenté les nouvelles mesures.
Image: Reuters


Le Danemark va poser des conditions encore plus strictes à l'acquisition de sa nationalité, un mois après avoir réduit les prestations sociales pour les demandeurs d'asile. La nouvelle loi pourrait entrer en vigueur dès le 15 octobre, selon les médias danois.

«Acquérir la nationalité danoise est quelque chose de tout à fait spécial, et donc il est raisonnable que nous relevions la barre pour savoir quand une personne peut se considérer ressortissant danois», a affirmé dans un communiqué la ministre de l'Intégration Inger Støjberg.

Les candidats à une naturalisation devront obtenir de meilleures notes au test de langue, et avoir assuré leur subsistance pendant au moins quatre ans et demi sur les cinq dernières années, au lieu de deux ans et demi. «Il y a trop de gens qui ont été naturalisés et qui ne savent pas parler danois», a souligné la porte-parole intégration des sociaux-démocrates (opposition), Astrid Krag.

Par ailleurs, pour ceux qui ont un casier judiciaire, le délai qui devra s'être écoulé depuis la dernière condamnation sera augmenté de moitié. Ce délai dépend de la nature de l'infraction.

Manifestations mardi

Depuis le 1er septembre, les demandeurs d'asile sans enfant reçoivent près de moitié moins d'allocations, à savoir 5945 couronnes (près de 875 francs) par mois. Les parents isolés ont droit à 11'888 couronnes, 18% de moins qu'auparavant.

Des manifestations sont prévues dans tout le Danemark mardi pour demander un meilleur traitement pour les réfugiés et protester contre la politique restrictive du gouvernement.

ATS