CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

vendredi 6 novembre 2015

Le Rababou du Carnaval des Bolzes déménage à la Planche Supérieure


Le Carnaval des Bolzes à Fribourg aura bien lieu l'année prochaine, et comme le veut la coutume, le Rababou brûlera en vieille ville.

Mais son bûcher déménage sur une autre place plus grande pour des raisons de sécurité, à la suite d'un accident survenu l'an passé.

Des milliers de personnes affluent chaque année au Carnaval des Bolzes. Parmi les moments forts: la destruction du Rababou, poupée géante représentant une sorte de Bonhomme Hiver. En 2016, il ne se consumera plus au Petit-Saint-Jean mais à la Planche Supérieure.

Le comité d'organisation a reçu récemment par courrier cette décision du préfet, a indiqué vendredi sa coprésidente Patricia Barilli, au lendemain de l'assemblée de l'association.

C'est un changement notable pour les habitués de cette tradition. Mais la nouvelle place se situe elle aussi sur le parcours du cortège, et son périmètre permettra une plus grande distance de sécurité. «Entre ne pas pouvoir brûler le Rababou ou le brûler à 500 mètres de là, il n'y a pas photo», souligne Patricia Barilli.

Finances et sécurité

L'accident qui s'est produit lors de la dernière édition avait jeté une ombre sur la manifestation. Après la mise à feu, un enfant avait été brûlé par une braise tombée dans son col de veste. L'affaire est toujours en cours devant la justice.

Une situation financière difficile ajoutait encore du poids sur les épaules des organisateurs. Cet été, le précédent comité avait donc proposé de faire une pause d'une année. Mais cet automne, les membres de l'association ont refusé d'annuler. Le comité a alors démissionné en bloc, passant le témoin à une nouvelle équipe.

Dorénavant, les commerçants du quartier se chargeront d'organiser les festivités des soirées, a encore précisé Patricia Barilli. Cela déchargera le comité, qui pourra se concentrer sur le Rababou et les deux cortèges (le dimanche 7 février et le mardi 9 février 2016).

ATS