JE SUIS D'ICI !

mardi 26 janvier 2016

Fribourg doit s’inspirer de la réussite moratoise




Comme bien des Fribourgeois et d’autres citoyens des cantons voisins, je me suis rendu en famille à Morat pour assister au Festival des lumières. Quel ne fut pas mon émerveillement en pénétrant dans cette ambiance enchantée de rêves et d’imagination réunissant par là même toutes générations, citadins comme campagnards, Romands ainsi qu’Alémaniques.

Hormis la réussite artistique et populaire, il sied aussi de relever l’intelligence des autorités et des institutions qui ont pris l’initiative et le risque d’organiser ce festival, et cela à plus d’un titre. Tout d’abord, un tel événement donne une visibilité à la ville de Morat bien au-delà des frontières du canton et a pour effet de renforcer le positionnement de cette cité médiévale sur le plan touristique.

Ensuite, la durée de l’événement, portant sur plus d’une semaine, permet à la ville de Morat et à tous ses commerçants d’attirer plus de monde. En outre, le choix d’organiser ce festival au mois de janvier démontre que les organisateurs, une fois de plus, ont fait un choix judicieux en choisissant une période bien souvent creuse du point de vue des événements touristiques.

Pour toutes ces raisons, je tiens, par ces quelques lignes, à féliciter la ville de Morat et toutes les personnes qui ont œuvré pour rendre possible le Festival des lumières et j’espère sincèrement que dites lumières moratoises puissent éclairer les futurs décideurs de la ville de Fribourg afin que notre cité aussi ait un jour de tels événements populaires!


Emmanuel Kilchenmann