JE SUIS D'ICI !

vendredi 11 mars 2016

Certains vieux jardins de Fribourg pollués aux métaux lourds


La vieille ville de Fribourg et la Sarine vues depuis la Basse-Ville 
Alexandre Chatton 


La pollution des sols au mercure et/ou au plomb en ville de Fribourg est surtout due à l'accumulation de polluants au fil du temps dans les vieux jardins, selon des résultats publiés vendredi.
Le canton, qui avait mandaté en 2015 le bureau d'ingénieurs BMG pour explorer les causes des pollution, a fait le point vendredi.

De grandes quantités de métaux lourds ont été amenés par l'utilisation d'engrais et l'épandage de cendres, selon le rapport. La pollution atmosphérique générale due aux chauffages à charbon ainsi qu'aux activités industrielles et artisanales a aussi contribué à la contamination des sols.

La pollution au mercure touche surtout les jardins aménagés avant le 20e siècle.

Vingt parcelles dangereuses

Au final, les différentes vagues d'analyses effectuées entre 2011 et 2015 ont porté sur 80 sites. Elles ont révélé 20 parcelles polluées au mercure et/ou au plomb dans une ampleur considérée comme dangereuse pour la santé.

Il y a 33 parcelles contenant des teneurs en polluants présentant "un risque possible pour la santé". Et 27 parcelles ne présentent aucune pollution, ou une légère pollution. Les analyses se poursuivront.

ATS