JE SUIS D'ICI !

dimanche 14 août 2016

Un triple oui possible le 25 septembre prochain


Si les Suisses avaient voté cette semaine, ils auraient accepté l'initiative AVS+, qui demande une augmentation de 10% des rentes, avec 60% des voix. Pas moins de 32% l'auraient rejeté et 8% ne se sont pas encore décidés. Le soutien ne vient pas seulement des milieux de gauche (près des trois quarts des électeurs du PS et des Verts ont dit accepter le texte) mais aussi de ceux de droite (62% de oui parmi les sympathisant UDC disent oui) et du PDC (59%). Les votants alémaniques (58%) sont par ailleurs un peu plus frileux que ceux de Suisse romande (68%) et du Tessin (63% de oui).

La révision de la loi sur le renseignement, qui propose notamment que les espions suisses puissent se servir de mouchards et s'introduire dans les ordinateurs, peut compter sur un bon 55% de votes favorables. Pas moins de 38% des répondants disent non et 7% ne se sont pas encore décidés. La gauche, qui estime que la Suisse est suffisamment protégée et qui rejettent l'idée d'un «état fouineur» fait mouche dans ses propres rangs. Seuls les électeurs du PS et des Verts rejettent le texte.

Enfin, le sort de l'initiative «Pour une économie verte» est encore incertain. Il est soutenu par 49% des participants et compte 38% de détracteurs. Surtout, il reste 18% d'indécis. «Cela montre que les électeurs ne sont pas encore au courant des réels enjeux de ce texte», analyse le politologue Fabio Wasserfallen, qui , avec son collègue Lucas Leemann, a étudié et pondéré les résultats du sondage.

Sur l'enquête 

La 1ère vague du sondage en ligne a été réalisée les 8 et 9 août sur les applications des différents titres de Tamedia. Pas moins de 10'912 personnes y ont répondu. Les politologues Lucas Leeman et Fabio Wasserfallen ont pondéré les réponses en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques afin de correspondre le plus étroitement possible à la structure de la population suisse. La marge d'erreur est de 1,9%.