JE SUIS D'ICI !

jeudi 8 septembre 2016

La Grande-Bretagne prépare des accords bilatéraux avec le monde: L’union européenne doublée !




Alors que les technocrates de Bruxelles avaient fait valoir que, dans le cas d’une victoire du Brexit, la Grande-Bretagne s’isolerait, se recroquevillerait, s’affaiblirait, la politique de Theresa May visant à établir de futurs accords commerciaux avec d’autres pays du G20 montre que toutes ces menaces relevaient de la plus totale affabulation.



Alors qu’elle est en train de s’affranchir des diktats de Bruxelles, la Grande-Bretagne reprend d’autant plus sa place sur la scène mondiale et ne demeure pas moins une nation ouverte sur le monde, libre de défendre ses intérêts comme elle l’entend.

Ainsi, des négociations bilatérales en vue d’accords de libre-échange sont en cours et ce sont déjà au moins 27 pays qui ont indiqué au gouvernement britannique qu’ils souhaiteraient conclure des accords commerciaux avec la Grande-Bretagne.

Si Monsieur Juncker ne peut masquer une irritation certaine, c’est sans doute parce que la Grande-Bretagne pourrait mieux s’en sortir que les pays restés dans l’Union Européenne et qui subissent ses orientations politiques désastreuses. L’UE est aujourd’hui dans une situation économique dramatique, accablée par les dettes et le chômage de masse. Le peuple britannique a montré la voie de la liberté.

Plus tôt nous retrouverons les armes d’un État souverain, plus tôt nous pourrons retrouver le chemin de la prospérité au lieu de se laisser entraîner dans la déroute des maîtres chanteurs euro-mondialistes.

Nicolas BAY