JE SUIS D'ICI !

jeudi 8 septembre 2016

«Que la mort de cette fille soit lente et douloureuse»


VOS MOS FIAT ULTIO


Jabillos, 
numero 122 Colonia La Perla, 
Cd. Neza, 
Mexico City, Mexico.


«Il faut que justice soit faite pour ce chiot sans défense et que son bourreau – une adolescente sans honte – soit punie.» Lancée le 5 septembre, une pétition en ligne dénonce une vidéo choquante circulant sur les réseaux sociaux. Les images montrent une jeune fille, tout sourire, envoyer des bisous à la caméra avant d'expliquer qu'elle s'apprête à «jouer» avec son chiot. Elle prend ensuite l'animal et le pose sur son lit.

Là, la demoiselle attrape le toutou par les pattes et le jette contre le mur de sa chambre à plusieurs reprises. Le chiot essaie vainement de s'enfuir mais sa propriétaire ne lui laisse aucun répit, le frappant également sur la tête. Visiblement fière de sa prestation, l'adolescente établie à Mexico City a eu la brillante idée de publier son exploit sur les réseaux sociaux.

Compte Facebook fermé

La vidéo s'est rapidement propagée et les défenseurs des animaux n'ont pas tardé à réagir. Une pétition, dans laquelle le nom et l'adresse complète de la jeune fille sont indiqués, demande que des mesures soient prises contre elle et que le chiot soit placé en sécurité. Près de 75'000 personnes l'ont déjà signée. Le texte explique que l'adolescente a rapidement fermé son compte Facebook après le tollé provoqué par sa publication, mais que des copies de sa vidéo ont pu être effectuées.

Les internautes, eux, sont ulcérés par le comportement de la Mexicaine. Les commentaires publiés sous la pétition sont d'une virulence extrême, certains allant jusqu'à la menacer de mort: «Pendez cette sal***!», demande une Britannique. «Je lui souhaite une mort lente et douloureuse», ajoute une certaine Sara. D'autres attendent désespérément des nouvelles de l'animal. Le «Sun» rapporte que des activistes seraient parvenus à le secourir, mais cette information n'a pas pu être confirmée.


Egger Ph.