JE SUIS D'ICI !

mardi 13 septembre 2016

RETRAITE: LES SUISSES ONT DE GRANDES ATTENTES


Un tiers de la population suisse espère toucher après le départ à la retraite 70% du dernier salaire perçu. 
Image: Keystone



Les attentes à l'égard de la prévoyance restent grandes, malgré l'avenir incertain du système. Près d'un Suisse sur trois (30%) escompte une rente à hauteur de 90% du salaire actuel. Mais seul un sur deux utilise le 3e pilier pour assurer sa retraite à titre privé.

Dans l'ensemble, un tiers de la population suisse espère toucher après le départ à la retraite 70% du dernier salaire perçu, constate l'enquête d'UBS et gfs-Zurich publiée mardi. Celle-ci, réalisée auprès de 1211 personnes, passe pour la première fois à la loupe les attentes financières à l'égard de la prévoyance, mais aussi les moyens disponibles.

Les Romands ont des attentes plus élevées, puisque 41% comptent sur une rente supérieure à 90% du dernier salaire, contre 26% des sondés en Suisse alémanique et 33% au Tessin. Plus les sondés sont âgés, plus ils réduisent leurs espérances.

Si la majorité (78%) utilise la caisse de pension, seuls 52% des participants ont recours au 3e pilier comme bas de laine en vue de la retraite. L'absence d'un compte 3a se justifie le plus souvent par un manque de moyens ou un emploi à temps partiel.

Car chez 40% des Helvètes, il ne reste plus d'économies à la fin de l'année, révèle le sondage. En Suisse alémanique et en Suisse romande, 46% respectivement 45% des répondants présentent un solde positif après déduction de toutes les dépenses, y compris les cotisations au pilier 3a. Cette proportion tombe à 25% au Tessin.

ATS