CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mardi 25 octobre 2016

Des migrants incendient des locaux d'asile à Lesbos




Des demandeurs d'asile ont attaqué lundi les locaux du service d'asile sur l'île grecque de Lesbos. Les mouvements de protestation des migrants sont récurrents à Moria, où sont entassées plus de 5.000 âmes, pour 3.500 places.

Trois conteneurs abritant des employés du service d'asile du Bureau européen d'appui en matière d'asile (BEAA) ont été incendiés et "presque détruits" lundi lors d'une action de protestation d'un groupe de 70 migrants dans le camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos, a-t-on appris de source policière.

Les employés sont aussitôt sortis des conteneurs et aucune victime n'a été signalée dans l'immédiat, a précisé à l'AFP cette source ayant requis l'anonymat.

Une dizaine d'interpellations

Les incidents, qui ont duré environ une heure en fin matinée, ont commencé quand "des migrants, en majorité des Pakistanais et Bangladais, ont jeté des pierres contre des policiers et mis le feu à des couvertures qu'ils ont jetées sur des conteneurs abritant des services d'asile", a expliqué cette source.

Les pompiers ont aussitôt circonscrit le feu, selon leur service de presse, tandis que la police a procédé à "une dizaine d'interpellations", a-t-elle ajouté.

Comme dans les quatre autres camps situés sur des îles grecques en mer Egée, les mouvements de protestations des migrants et réfugiés sont récurrents à Moria où ils protestent à la fois contre leur rétention et les conditions du camp.