JE SUIS D'ICI !

jeudi 10 novembre 2016

«S'il est élu, je quitte le pays»: Qui tiendra parole?


Plusieurs "célébrités" et "personnalités" ont assuré ces derniers mois qu'elles quitteraient les Etats-Unis si Donald Trump était élu président. En attendant de savoir si ces stars tiendront parole et si elles comptent organiser un voyage de groupe, voici un petit tour d'horizon de leurs déclarations.


 Jon Stewart, présentateur du «Daily Show» a évoqué dans la presse américaine une possible élection de Trump: «J'envisagerais de monter dans une fusée et d'aller sur une autre planète, parce que clairement, cette planète deviendrait cinglée».

Spike Lee, lui, songe à «partir pour une nouvelle République, celle de Brooklyn à New York»...

 Invitée de l'émission BBC Newsnight en septembre dernier, la comédienne Amy Schumer a déclaré: «Je vais devoir apprendre à parler espagnol parce que je vais déménager en Espagne ou quelque part... C'est au-delà de ma compréhension si Trump gagne. C'est trop fou».

 «Si cette ordure devient président, je bouge mes fesses noires en Afrique du Sud», a lancé Samuel L.Jackson sur le plateau de Jimmy Kimmel.

Le 2 mars 2016, Miley Cyrus écrivait sur Instagram: «Honnêtement, put** de m*****, je déménage si c'est mon président (Je ne dis pas des choses que je ne pense pas)».


Amber Rose dans 
«Us Weekly»: «Je ne peux même pas y penser! Je pars, je vais en dehors de ce pays! Je ne pourrai pas sinon. Et je prends mon fils avec moi».

 Lily-Rose Depp envisage de rentrer en France, pays de sa maman

 Lors de la cérémonie des Matrix Awards en avril dernier, l'actrice et réalisatrice Lena Dunham a déclaré: «Je sais que beaucoup de gens ont menacé de le faire (réd.: partir si Trump est élu), mais je le ferai vraiment».

Interviewée par la télévision australienne, Barbra Streisand a dit ce qu'elle pensait de Trump, fin août: «Il n'a aucun fait pour lui. Je ne sais pas, je ne peux pas le croire. Je viens dans votre pays si vous me laissez entrer, ou au Canada».

«Je ne pense pas que ce soit l'Amérique. Je ne veux pas que ce soit l'Amérique. Peut-être est-il temps pour moi de partir», a confié l'actrice au «Washington Post», en janvier dernier.


Sur Twitter, Cher disait déjà en juin 2015: «S'il est élu, je déménage sur Jupiter». La chanteuse va avoir du mal à tenir sa parole.