CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

dimanche 19 mars 2017

Nicolas Dupont-Aignan quitte le 20H pour protester contre le manque de démocratie politique de TF1


BRAVO Monsieur Dupont-Aignan !



«Je veux profiter de mon invitation au 20 heures pour dire à nos concitoyens que nous sommes dans une fausse démocratie. Quelque soit la puissance de votre chaîne, je ne veux plus jamais cautionner la manipulation médiatique qui est en train d'être faite.»

« Il n’y a pas de petit et de grands candidats comme le dit la chaîne »

« Je veux dire aux Français que l’élection de 2017 n’a jamais été à ce point manipulée et faussée. (…) Il n’y a pas une démocratie où une chaîne de télévision choisit ceux qui peuvent s’exprimer et ceux qui ne peuvent pas. (…) Notre démocratie est en danger et je ne peux cautionner cela. Des millions de Français ne supportent plus cela. Au nom de la démocratie je suis dans l’obligation de quitter votre plateau. Je vous donne 2 jours pour inviter tous les candidats. (…) Je souhaite qu’un jour, par mon geste, votre chaîne renoue un jour avec la démocratie 

Nicolas Dupont-Aignan


Nicolas Dupont-Aignan quitte le plateau du 20 heures de TF1 pour protester contre son exclusion du débat présidentiel de la chaîne lundi 20 mars. Visiblement gênée, la présentatrice Audrey Crespo-Mara tentera malgré tout de le retenir, avant de laisser s’échapper un « Merci d’être passé ! »



Appel au Boycott du débat  du 20 mars sur TF1

Depuis l'annonce de la tenue, le 20 mars prochain, de ce débat en direct avec un nombre restreint de candidats les critiques pleuvent sur la chaîne du groupe Bouygues. Face au protestations, la patronne de l'info de TF1, Catherine Nayl, a promis que les autres candidats seraient reçus «dans un module différent juste après le 20 Heures pour exposer leur programme.» 

Lundi 20 mars, TF1 organise un débat entre cinq candidats à la présidentielle. Les invités sont les ténors de la campagne : Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon. Six autres candidats ne sont pas invités : Nicolas Dupont-Aignan, Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jean Lassalle, Jacques Cheminade, Philippe Poutou.

À plusieurs reprises cette semaine, Nicolas Dupont-Aignan a fustigé ce choix de TF1, qu’il juge antidémocratique. Pour lui, les candidats non invités ne peuvent expliquer leur programme et ne bénéficient pas de la même exposition.

Il avait saisi le Conseil d’Etat, pour qu’il enjoigne TF1 à l’inviter au débat de lundi. Le Conseil d’État a rejeté sa demande, au motif que la chaîne peut rééquilibrer les temps de parole à d’autres occasions d’ici à l’élection.

Egger Ph