JE SUIS D'ICI !

mardi 28 mars 2017

Pourquoi dit-on «payer rubis sur l’ongle» ?


Lorsqu’une personne règle la totalité d’une facture en une seule fois, on dit parfois qu’elle «paye rubis sur l’ongle». 

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, cette expression imagée ne fait pas référence à un bijou, mais à une coutume datant du XVIIe siècle. Lors des festivités de l’époque, pour rendre hommage à l’hôte ou à l’un des invités présents, il arrivait que les convives boivent leur verre de vin rouge d’une seule traite. 

Il ne restait alors, au fond de leurs coupes, qu’une dernière goutte. Celle-ci, par sa couleur, faisait penser à un petit rubis. La tradition consistait ensuite à déposer cette goutte sur son ongle, puis à la lécher pour rendre hommage à la personne célébrée. Cet usage était appelé «faire rubis sur l’ongle». 

Par métaphore, cette manière de boire jusqu’à la dernière goutte a été progressivement utilisée par les gens de l’époque pour désigner le fait de vider entièrement ses poches afin de payer une somme, sans le moindre crédit, jusqu’au dernier centime. 

La tradition festive a disparu depuis, mais l’expression qui en a découlé est entrée dans le langage courant.