JE SUIS D'ICI !

mardi 25 avril 2017

L'auteur de brigandages à Fribourg interpellé à Genève


La police avait lancé un appel à témoins concernant le braqueur du boulevard de Pérolles, en juillet 2016. 
© Police cantonale / GC


Auteur de brigandages à répétition, un homme de 49 ans a été arrêté récemment à Genève, à la gare Cornavin. L'an dernier, il avait braqué une bijouterie et une banque Raiffeisen à Fribourg, ainsi qu'une bijouterie à Neuchâtel.

L'auteur présumé de ces brigandages est un ressortissant portugais sans autorisation de séjour. Il a été interpellé en mars dernier à Genève et placé en détention préventive, communiquent les cantons de Fribourg et de Neuchâtel. Bien connu des services de police suisses et français, l'homme a reconnu les faits. Lors des brigandages, il avait menacé les employés des établissements pour emporter des bijoux et de l'argent, sans faire de blessé toutefois.

Le premier brigandage avait eu lieu dans une bijouterie du boulevard de Pérolles, à Fribourg, le 5 juillet 2016, vers 9h30. L’individu était entré dans le magasin et avait menacé les quatre employées présentes avec un pistolet. Il avait ligoté trois d’entre elles et contraint la quatrième à ouvrir les diverses vitrines. L’homme avait ainsi rempli un sac entier de bijoux avant de prendre la fuite à pied en direction du centre-ville. Aucun client ne se trouvait dans la bijouterie à ce moment-là.

Le mardi 4 octobre 2016, vers 15h45, le deuxième brigandage avait eu lieu dans une banque de la rue de l’Hôpital, au centre-ville de Fribourg. L’individu était entré dans l’établissement et avait menacé l’employé avec une arme de poing pour se faire remettre de l’argent. Il avait ainsi empoché quelques milliers de francs et avait pris la fuite à pied dans une direction inconnue.

Le mardi 13 décembre 2016, vers 12 h 00, dans la bijouterie Bonnet à la place des Halles à Neuchâtel, l'individu avait, au moyen d'un revolver, braqué les employées pour se faire remettre du numéraire et des bijoux. Il avait ensuite pris la fuite à pied dans une direction indéterminée. Les employées n'avaient pas été blessées et pu bénéficier d'un suivi psychologique.