CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mercredi 31 mai 2017

La Suisse affiche les tarifs les plus élevés d'Europe




Pour surfer et téléphoner avec leur smartphone, les Helvètes doivent y mettre le prix. Selon une étude réalisée dans 13 pays européens, la Suisse affiche les tarifs les plus élevés, tant pour les offres à prépaiement que les abonnements.

Pour disposer de 100 minutes de conversations téléphoniques et un volume de données d'au moins 1 Gigaoctet, les clients suisses doivent en moyenne débourser 25 francs par mois. Il s'agit du tarif le plus élevé parmi les 13 pays considérés dans l'étude présentée mercredi par Verivox. Avec un montant de 20,70 francs, les Espagnols paient également au prix fort leurs télécommunications mobiles.

A l'autre extrémité du classement figure la Pologne, les utilisateurs y déboursant environ 6,50 francs pour un forfait pour les appels téléphoniques nationaux et le transfert de 10 Go de données.

Dans les pays voisins de la Suisse, les Italiens paient leurs télécommunications les moins chères, soit 8,80 francs (10 Go de données), suivis des Autrichiens (10 francs/3 Go), des Allemands (12 francs/1Go) et des Français (16,50 francs/1Go).

Ecarts importants

«Les différences sont immenses» commente Ralf Bayeler, l'expert en télécommunications de Verivox. L'étude démontre par ailleurs qu'il n'existe pas de fossé entre les pays du Nord et ceux du Sud de l'Europe ou entre la partie orientale et occidentale du vieux continent, note le spécialiste.

Cependant, l'analyse confirme une fois de plus que les coûts des opérateurs ne jouent qu'un rôle mineur en matière de fixation des prix. Les entreprises de télécommunications tiennent en revanche beaucoup plus compte de la disposition des clients à payer des tarifs plus ou moins élevés et de la situation en termes de concurrences, ajoute M. Bayeler.

Dans quelques pays, les fournisseurs se livrent une vive guerre de prix afin d'attirer de nouveaux clients. Dans son étude, Verivox a passé en revue toutes les offres des opérateurs, sans prendre en compte celles comprenant des rabais pour l'achat d'un smartphone.

L'analyse ne tient également pas compte des tarifs des marques secondaires des opérateurs, de ceux des prestataires de services, ainsi que des offres combinées et des promotions. Les consommateurs helvétiques paient aussi le prix fort pour leurs forfaits permettant de surfer de manière illimitée avec leur smartphone ou tablette.

Tarif prohibitif en Allemagne

Alors que l'offre la moins chère en la matière est facturée 59 francs par mois en Suisse, elle se monte à un peu plus de 14 francs en Pologne. Seuls les Allemands doivent débourser plus que leurs voisins helvétiques, le forfait affichant outre-Rhin un prix prohibitif de quelque 220 francs.

De manière générale, des forfaits illimités sont disponibles dans sept pays sur treize. Pour les autres Etats, l'offre comprenant le plus important volume de données se révèle la plus avantageuse en France, soit environ 22 francs pour 100 Go. Les Belges sont moins heureux, les 10 Go leur étant facturés à près de 43 francs.

ATS