JE SUIS D'ICI !

jeudi 1 juin 2017

120'000 personnes en Suisse ne se lavent pas assez les dents


Une visite par an chez le dentiste est fortement recommandée

Au jardin d’enfant déjà, les enfants sont sensibilisés aux soins à apporter aux dents. On leur martèle que ce geste d’hygiène est très important. Malgré tout, de nombreux Suisses n’utilisent pas quotidiennement leur brosse à dents. Selon un rapport de l’Office fédéral de la statistique sur la santé des citoyens, 120'000 personnes avouent ne pas se brosser leurs quenottes au moins une fois par jour. La classe d’âge 15-34, hommes et femmes confondus, est particulièrement touchée.

Visites en urgence

Les dentistes constatent également cette négligence parmi leur jeune clientèle. «Il arrive souvent que je doive arracher des dents chez des patients négligents qui viennent chez moi seulement lorsqu’ils ont trop mal» confie Markus Neuwirth, médecin-dentiste à Berne. Des jeunes, peu importe leur niveau de formation, disent qu’ils ont mieux à faire que de se préoccuper de leur hygiène buccale.»

Conséquences graves

Le praticien remarque que ce sont surtout des jeunes qui ont quitté la maison. La société de consommation serait également un critère de négligence. «Parce qu’il est facile de se rendre chez le dentiste pour un plombage, de nombreuses personnes pensent que la prophylaxie dentaire est inutile.» Sauf qu’un manque de soins a des conséquences. De nombreuses personnes puent de la bouche car des restes de nourriture se mettent à pourrir entre les dents. A long terme, ces dernières en souffrent, ce qui peut avoir de graves conséquences.

De plus, un souci dentaire reste à la charge de celui qui souffre car les caisses maladies ne prennent pas en charge la visite chez le dentiste.