JE SUIS D'ICI !

mardi 20 juin 2017

D’où vient l’expression «tirer son épingle du jeu» ? 


Lorsqu’une personne parvient à se sortir habilement d’une situation délicate, on peut dire qu’elle a «tiré son épingle du jeu».

Une expression qui a vu le jour au cours du XVe siècle, et qui doit son origine à un jeu d’adresse à l’époque très populaire parmi les petites filles. La règle était la suivante : les participantes traçaient un cercle sur le sol au pied d’un mur, avant d’y placer des épingles. Les fillettes cherchaient ensuite à les faire sortir de la zone, à l’aide d’une balle. 

Cette dernière devait être lancée contre le mur, pour qu’elle ricoche ensuite à l’intérieur du cercle et éjecte ainsi certaines aiguilles. Le but du jeu était donc d’en récupérer le maximum, d’autant que ces petits accessoires vestimentaires avaient à l’époque une certaine valeur. Mais le coup n’était valable que si on avait d’abord réussi à faire sortir sa propre aiguille du cercle. 

Ainsi, une joueuse qui «tirait son épingle du jeu» avait déjà réussi à conserver sa propre mise, en dépit de la difficulté de la tâche. Et si ce jeu enfantin a fini par disparaître, l’expression a perduré et a été reprise dans le langage courant, avec un sens beaucoup plus large. 

Egger Ph.