JE SUIS D'ICI !

jeudi 22 juin 2017

Giflée dans un bus parce qu’elle portait un short pendant le Ramadan

Une jeune femme de 21 ans a été agressée dans un bus d’Istanbul le 14 juin dernier par un homme lui reprochant de porter un short pendant la période du Ramadan.

Sur les images de vidéosurveillance publiées sur YouTube, on peut voir Aselina Melisa Saglam assise dans le fond du bus lorsqu’un homme assis derrière elle se lève à l’approche de son arrêt. Passant devant la jeune femme, il lui assène une gifle, lui demandant si «elle n’avait pas honte de s’habiller de cette façon pendant le Ramadan». La victime se lève rapidement et tente de le retenir mais l’homme l’attrape et la repousse violemment dans le véhicule avant de descendre.

Ce n’est qu’après, alors que la jeune femme s’effondre en pleurs dans le bus, que d’autres passagers semblent réagir.

 


Relâché quelques heures après son arrestation

Outre les images choquantes, la réaction de la justice turque soulève également la polémique. Car trois jours après les faits, l’agresseur a été interpellé mais il a été rapidement relâché après avoir livré son témoignage à la police.

Aselina Melisa Saglam a donc déposé une requête auprès du procureur pour que l’homme soit de nouveau arrêté. «Je ne cherche pas à discréditer le Ramadan, l’Islam ou diffamer la religion. Cette personne m’a attaquée, m’a harcelée et m’a frappée. Tout le monde dans le bus a regardé, même le conducteur, mais personne n’est intervenu», a-t-elle expliqué auprès de la presse turque. «Mon unique souhait c’est qu’une punition appropriée et dissuasive soit donnée à l’agresseur», a-t-elle ajouté.

Son avocate a de son côté souligné qu’un tel incident ne devait pas être considéré comme «ordinaire», dénonçant la «mentalité» qui court actuellement «dans les rues».