CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mercredi 7 juin 2017

Les citoyens de Clavaleyres pourront également choisir leur canton


Le village de Clavaleyres et ses quelque 50 habitants font pour l'heure partie de l'arrondissement de Berne-Mitteland. © Aldo Ellena


Moutier (BE) n'est pas la seule commune du canton de Berne à voter sur son appartenance cantonale. Le Grand Conseil bernois a donné mercredi son feu vert à la loi sur le transfert de la commune de Clavaleyres au canton de Fribourg.

Les citoyens de Clavaleyres pourront donc se rendre aux urnes pour se prononcer sur une fusion avec Morat et ainsi rejoindre le canton de Fribourg en cas de victoire du «oui». Cette loi a été adoptée par 126 voix contre 6 issues des rangs de l'UDC.

Côté fribourgeois, le Grand Conseil a donné en décembre 2015 son accord de principe. Le gouvernement bernois a relevé le caractère particulier de cette loi qui ne peut pas être appliquée à d'autres communes.

50 habitants

Après l'échec de plusieurs tentatives de fusion avec des communes bernoises, Clavaleyres a finalement pris contact en 2012 avec Morat pour entamer des travaux préparatoires en vue d'une fusion de communes intercantonale. Pour le gouvernement bernois, cette modification territoriale est un moyen d'assurer son existence.

Le village de Clavaleyres et ses quelque 50 habitants font partie de l'arrondissement de Berne-Mitteland. Mais son territoire d'environ 1 km2 forme une enclave dans le canton de Fribourg. Il touche aussi le canton de Vaud. Sa petite taille le contraint à collaborer avec d'autres communes, en particulier Morat.

ATS