CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mercredi 21 juin 2017

Les Suisses ne deviennent propriétaires qu’à 48 ans


En Suisse, on doit économiser pendant huit ans avant d’acheter un appartement ou une maison.


L’envie ne leur manque pas. Selon une étude publiée par MoneyPark, un Suisse sur trois rêve d’acquérir un bien immobilier dans les dix ans à venir. Et un Helvète sur deux de moins de 30 ans est dans ce cas. Dans la réalité, c’est tout autre chose: les Suisses doivent économiser pendant huit ans avant d’acheter un appartement ou une maison. Les gens aisés peuvent envisager une transaction en sept ans alors que les classes populaires doivent économiser et patienter durant douze ans. En moyenne, le Suisse n’est propriétaire qu’à 48 ans, contre 34 ans pour les Allemands, 33 ans pour les Italiens et 27 ans pour les Anglais.

La cherté des objets explique ce constat. Entre 2006 et 2014, les prix des villas ont augmenté de 38% et ceux des appartements ont bondi de 60%. En Suisse, les règles imposées par les banques obligent aussi les futurs propriétaires à avancer des fonds propres de plus en plus importants. Selon les estimations de MoneyPark, il fallait allonger 105 000 francs en 2006, en moyenne, pour pouvoir prétendre acquérir son chez-soi. Huit ans plus tard, c’est 172 000 francs qu’il fallait mettre sur la table.

Toujours en raison de la cherté des biens immobiliers, qui varie beaucoup d’une région à l’autre, les Bernois ou les Fribourgeois qui veulent devenir propriétaires doivent attendre en moyenne moins longtemps que les Genevois ou les Vaudois. Mais ce sont les Tessinois et surtout les Zougois et les Zurichois qui doivent patienter le plus.