JE SUIS D'ICI !

mercredi 28 juin 2017

Philippines : une loi oblige à chanter l’hymne national avec ferveur


A quand cela en Suisse ? 

Tout contrevenant risquera une amende et même une punition publique. [MOHD FYROL / AFP]


Aux Philippines, on ne plaisante pas avec les symboles nationaux. Selon un projet de loi approuvé par la Chambre des représentants, les citoyens auront l’obligation de chanter l’hymne national. Et ce, avec ferveur.

Ainsi, dès lors que l’hymne sera joué dans les rassemblements publics, les personnes présentes devront se tenir debout, saluer le drapeau et chanter «avec ferveur». Le projet de loi prévoit également que tous les élèves du système scolaire apprennent les paroles par cœur.

Pour éviter toute fausse note lorsque la chanson sera jouée, les autorités fourniront une partition officielle, basée sur l’arrangement originel du compositeur Julian Felipe, relève la BBC.

Amende et punition publique

Le projet de loi prévoit que «tout acte de mépris, de déshonneur ou ridiculisant l’hymne national sera pénalisé». Le contrevenant à ces règles risquera ainsi une amende de 50.000 à 100.000 pesos, soit de 1.800 à 3.750 euros. Il s’exposera également à une punition publique, puisque son nom sera publié dans le journal officiel.

Le projet de loi doit encore être approuvé par le Sénat avant d’être adopté. De quoi laisser quelques jours encore aux Philippins pour réviser le chant.