CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

jeudi 27 juillet 2017

13% des communes Suisses renoncent à organiser des festivités du 1er août


Les festivités du 1er Août sont appréciées (ici à Genève en 2007). Mais pour les autorités communales, il n'est pas toujours aisé de trouver les forces nécessaires à leur organisation.
Image: Laurent Guiraud



Fête du 1er Août supprimée à Nidau, faute de participants. C'est en apprenant dans les médias la décision de la petite ville bernoise que l'Association des communes suisses (ACS) a décidé de lancer un sondage en ligne. Question posée à 2254 communes: célébrez-vous la Fête nationale? Sur les 910 réponses reçues, pas moins de 119 sont négatives - soit 13%. A l'image de Nidau, ces communes renoncent à tout événement.

En Suisse romande, on dénombre une petite quinzaine de cas. Le Jura est nettement le canton le plus représenté dans cette liste (Val Terbi, Develier, Saulcy ou encore Les Breuleux). En terre vaudoise, Veytaux et Vugelles-la-Mothe disent faire l'impasse sur les festivités du 1er Août. Tout comme Chippis (VS) et Auboranges (FR).

Manque de bénévoles

Pourquoi ce désintérêt? L'ACS évoque plusieurs raisons: la (trop petite) taille de la commune, la faible affluence, la difficulté à trouver des bénévoles prêts à s'impliquer dans l'organisation. D'autres s'allient à une ou plusieurs localités voisines pour mettre sur pied une fête commune. C'est d'ailleurs le cas de Veytaux, nous dit-on au greffe municipal: les manifestations prévues cette année à Montreux sont organisées conjointement par les autorités des deux communes de la Riviera vaudoise.

A noter qu'aucune commune genevoise n'a indiqué son intention de faire une croix sur la fête. La mairie de Versoix a même souligné dans sa réponse au sondage: «C'est une fête très prisée par nos habitants à laquelle nous tenons beaucoup!»

Êtes-vous un bon Suisse? Testez vos connaissances sur le 1er août ici

Patrick Monay