JE SUIS D'ICI !

lundi 24 juillet 2017

A Fribourg, le Majordome se met à vos pieds


Florian Cavigelli, Gonzague Bongard et Billy


Florian Cavigelli a eu l’idée de créer Le Majordome alors qu’il était banquier. Fatigué de voir les mêmes modèles aux pieds de ses collègues, il lance son propre commerce de chaussures sur demande à Zurich en 2013. Succès. Il installe sa deuxième boutique à Fribourg dans la foulée.

Prudent, le jeune gérant explique: «Je préfère considérer le concept comme de la production sur demande plutôt que du sur-mesure, car je ne crée pas de moules personnalisés.» Dans son atelier, surprise en ouvrant une vieille malle posée au milieu de la pièce: un scanner. «Je me déplace aussi chez mes clients, précise-t-il. Le scanner mesure objectivement la longueur et la largeur du pied. Ensuite, c’est le confort du client qui compte.»


L’essentiel est de répondre à une demande personnelle et de créer un modèle de qualité qui peut se conserver des années si l’on en prend soin.

Florian Cavigelli


L’odeur de cuir embaume la pièce et invite à toucher les créations, brillantes et soignées. Des matériaux de France et d’Espagne sont utilisés pour fabriquer richelieus et bottines, des modèles à l’allure intemporelle et à l’élégance urbaine. Les styles masculins dominent, mais Le Majordome ne ferme pas la porte aux femmes. «Nous sommes ouverts à tout le monde. L’essentiel est de répondre à une demande personnelle et de créer un modèle de qualité qui peut se conserver des années si l’on en prend soin. Dans une société de surconsommation, la qualité est un atout qui se perd», regrette l’ancien banquier.

Chaque détail compte

Pour assurer un service personnel, les rendez-vous peuvent être fixés sur le site internet de la boutique. Une fois sur place, on prend son temps car de la semelle aux coutures, chaque détail compte. Les données récoltées sont ensuite entrées dans un système et transmises chez un bottier professionnel en Espagne, où les souliers sont manufacturés. La paire est livrée huit à dix semaines plus tard. C’est aussi dans le petit magasin du haut de la rue de Lausanne que le client vient vérifier si les chaussures lui conviennent.

En un temps record, Le Majordome a réussi à se hisser auprès d’amateurs pointus, comme Andrei Bykov, attaquant du hockey club Fribourg-Gottéron. Normal, Le Majordome est l’un des sponsors. Les prix varient entre 400 et 800 francs selon la commande. A s’offrir ou à offrir.

Le Majordome
rue de Lausanne 67
Fribourg, www.lemajordome.ch

Lundi fermé
Mardi à vendredi: 10h à 19h, 
samedi: 10h-16h.

Alexia Nichele