CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

vendredi 7 juillet 2017

Terrasse avec vue exceptionnelle au cœur de Fribourg


Le Café du Belvédère à Fribourg propose sirops artisanaux et bières locales, 
idéal pour une pause rafraîchissante. Mais surtout, 
sa terrasse offre une vue imprenable sur la vieille ville


Le Café du Belvédère, à Fribourg, cache bien son jeu. On pourrait presque passer devant sans le voir, abrité qu’il est dans un bâtiment ancien. Son atmosphère boisée, du parquet sombre en passant par les tables jusqu’aux poutres du plafond, ne manque pas de charme.

Mais très vite, l’œil est attiré à l’extérieur. Et pour cause: derrière le bar, la salle s’ouvre sur une terrasse avec une superbe vue. En contrebas, la vieille ville et la Sarine, qu’on entend couler depuis les hauteurs du café. La végétation dense et le lierre qui s’enroule autour de la barrière semblent presque sur le point d’envahir les lieux. Surprise, la terrasse ne s’arrête pas là: en montant quelques marches en pierre, on tombe sur une autre série de tables sous deux gros marronniers, et une vue encore plus panoramique.

On y jouait aux quilles

Ce petit bijou, Eddy Kunz, Argovien d’origine, l’a repris en 2009. Mais le lieu lui-même a une histoire très ancienne: «En 1181, le bâtiment qui abrite le café, juste à côté de l’entrée principale de la ville, était une maison de garde. Et en 1880, c’était déjà un café, où on jouait aux quilles», explique Eddy Kunz. La salle où se divertissaient les joueurs de quilles a gardé un peu de son aspect ludique: jeux de société et BD emplissent les étagères.

Un bar-boîte de nuit dans les sous-sols

Sur la carte des boissons, du frais et du local: des sirops, soit venant de Berne soit faits maison, au romarin, au thym ou au sureau. Mais l’enseigne propose aussi de nombreuses bières, dont certaines sont brassées à Fribourg. Parmi elles, la Barberousse, ambrée avec des notes de miel et caramel, et sa cousine la Barbeblanche, blanche avec un léger goût de banane et de citron vert. En cas de petit creux, la maison propose des glaces artisanales, des planchettes saucisson-fromage et des gâteaux au gré des humeurs du patron.

La terrasse et l’intérieur cosy laissent imaginer que le café est agréable été comme hiver. On apprend que l’adresse est aussi un lieu de jour et de nuit: au sous-sol du café se trouve Le Mouton Noir, un bar-boîte de nuit dont Eddy Kunz est aussi le propriétaire. De quoi s’éterniser dans les lieux si l’après-midi en terrasse ne suffit pas.

Café du Belvédère, Grand-Rue 36, Fribourg, tél. 026 323 44 07, lu-je 11-0h, ve 11-02h, sa-di 10-02h.


Julie Eigenmann