CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mercredi 2 août 2017

"LA Suisse n'existe pas" selon Ada Marra la provocatrice, la réponse des Suisses a été cinglante


Qui sème, récolte !

Ada Mara (de son vrai prénom Addolorata), député PS du canton de Vaud et fille d'immigrés italiens.



A la veille de la Fête nationale, un post de la socialiste vaudoise Ada Marra sur Facebook a provoqué des centaines de réactions. L'Action pour une suisse indépendante et neutre, notamment, parle de "négationnisme patriotique".

"LA Suisse n’existe pas. Ce sont les gens qui y habitent qui existent", a écrit la conseillère nationale au début d'un message publié à l'occasion du 1er août. La phrase a suscité près d'un millier de commentaires en 24 heures - des avis très critiques et parfois violents pour un tiers d'entre eux.

Dépassée par les événements, Ada Marra écrit mardi sur sa page qu'elle songe à fermer son profil aux commentaires.





Chère Addolorata Marra,

Vos propos ne sont pas innocents. Il renvoie implicitement à l’artiste Ben Vautier et son pavillon «La Suisse n’existe pas» réalisé pour l’Exposition universelle de 1992 à Séville. Contre-pied provocateur aux démonstrations identitaires, la démarche avait provoqué un tollé à l’époque déjà.

L’identité nationale suisse existe !

Oui, et elle va bien au-delà du souvenir de trois paysans prêtant serment dans une prairie… Lorsqu’on nie une nation, on déterritorialise l’individu. Or, affirmer une identité ne veut pas forcément dire rejeter l’autre, on peut être patriote sans être ultranationaliste. 

Certes, la Suisse est synonyme de diversité linguistique, politique, économique et culturelle, mais les multiples individus qui la composent sont liés par des valeurs communes: la démocratie directe, le fédéralisme ou encore le système de milice. Ces liens sont le ciment de notre pays et font sa singularité. Il est toutefois intéressant de noter qu’aujourd’hui la démocratie directe est critiquée par la gauche pour ses abus.


On relèvera votre immense mépris face au peuple suisse, outre votre verve socialiste, vous démontrez à ravir de quel côté se trouve la provocation et le mépris.

La Suisse, c'est l'indépendance, la neutralité, la démocratie directe, le travail, la prospérité. Et toutes ces valeurs sont opposées à vos idées que vous défendez Addolorata Marra.

Un pour tous, tous pour un !


Egger Ph.



La réaction des Suisses


Posté par Manu le 2 août 2017 à 14h24
Mme Marra, vous êtes pathétique! Que faites-vous dans un pays qui n’existe pas?
Aimez-le ou quittez le!

Posté par Fleeps le 2 août 2017 à 13h54
ne t’en fait pas ada…..toi non plus tu n’existeras plus un jour!

Posté par henri le 2 août 2017 à 12h52
pour atteindre un tel niveau de conneries elle a fait des cours de perfectionnement

Posté par Bernard le 2 août 2017 à 12h30
Elle a voulu fêter le 1 août en allumant la mèche et un magnifique feux d’artifice lui a pété à la gueule.

Posté par Jean-Claude le 2 août 2017 à 12h24
Oh mais qu’elle est originale Mme la socialiste ! elle ne fait que répéter l’incohérente boutade de quelques-uns (aussi socialistes) lors de l’Exposition universelle de Séville 1992. Alors si Madame n’est pas contente de vivre dans un pays « qui n’existe pas » alors qu’elle aille chercher hors de la Suisse un pays « qui existe » et de s’y faire ! Bon voyage.

Posté par S. Keller le 2 août 2017 à 11h56
Cela s’appelle de la haute trahison et elle a bien de la chance de vivre en Suisse sinon je vous laisse imaginer dans certains pays…

Posté par Derek Doppler le 2 août 2017 à 11h42
Ce qui est bénin n’existe pas.

Posté par Gabrielle le 2 août 2017 à 11h03
L’Italie n’existe pas.

Posté par Christian le 2 août 2017 à 10h44
Née sous notre protection, choyée par nos institutions, nos écoles, nos lois protectrice, épargnée des vicissitudes d’une vie plus pauvre plus au sud, formée dans des nos filières porteuses d’avenir, respectée bien plus qu’elle ne l’aurait jamais été en tant que femme il y a 30 ans dans sa terre d’origine, finalement élue pour défendre notre pays et ses habitants, la parvenue tente de casse le moule. Rien de nouveau, juste du lamentable…

Posté par Philippe le 2 août 2017 à 10h32
Bravo à Mme Ada Marra, c’est vraiment la championne de la provocation.
Mme Ada Mara est très loin d’être stupide et elle sait très bien ce qu’elle fait.
La suisse n’existe pas ! Ce genre d’affirmation, ça s’appelle faire le « BUZZ ». Ainsi on ne vous oublie pas.
Elle savait que les réactions allaient être violentes voir sexistes. Ensuite ça lui permet de venir pleurer que certaine personnes ne respectent pas la démocratie et sa liberté de parole.
La victime, c’est elle. Ben voyons !
Pour la prochaine provocation, on peut lui suggérer d’affirmer dans son facebook que « Mahomet n’existe pas ».
Elle se rendra vite compte ce que veut dire liberté de parole et démocratie. (Si certains lui en laisse le temps).

Posté par G. Vuilliomenet le 2 août 2017 à 09h00
Apparemment, les JS Suisse ont mal compris les propos d’Ada Marra! ;-)

https://www.facebook.com/jeunes.udcvalaisromand/photos/a.1527814214126224.1073741829.1523869527854026/1941098699464438/?type=3&theater

Et avez-vous lu le torche-cul pondu par Toto Thévoz sur les blogs de la TdG?

http://commecacestdit.blog.tdg.ch/archive/2017/08/01/la-suisse-raciste-et-sexiste-existe-on-l-a-rencontree.html

Le plus beau est ce commentaire à la con de la sinistre socialope islamophile, « Les agents d’une Suisse raciste et sexiste existent. On les a rencontrés, et ça fait mal. Nous ne les laisserons pas défigurer notre beau pays. », ce qui prouve une fois encore que Michel Audiard ne se trompait pas, « les cons, ça osent tout, c’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnait. » C’est vrai que lorsqu’on voit comment l’Allemagne disparaît, on se demande qui est pour la défiguration de nos pays, si ce n’est ces ordures de socialopes et autres progressistes?

http://lesobservateurs.ch/2017/01/17/allemagne-bagarre-entre-jeunes-demandeurs-dasile-et-eleves-allemands-a-lecole-de-la-tolerance/

http://lesobservateurs.ch/2017/04/04/allemagne-les-juifs-allemands-se-sentent-a-nouveau-menaces-par-les-musulmans/

http://lesobservateurs.ch/2017/02/26/allemagne-creche-a-gropelingen-lallemand-est-une-langue-etrangere-sur-100-enfants-90-sont-issus-de-limmigration/

Etc…

Est-ce ce futur-là que ces cons désirent pour l’Europe? Et ça ose venir dire que ce sont les racistes qui défigurent nos sociétés? Espèces d’abrutis!

Posté par Vincent le 2 août 2017 à 04h34
Définition de nation:
Etymologie : du latin natio, naissance, extraction, dérivant de natus, né.
Une nation est une communauté humaine ayant conscience d’être unie par une identité historique, culturelle, linguistique ou religieuse. En tant qu’entité politique, la nation, qui est un concept né de la construction des grands Etats européens, est une communauté caractérisée par un territoire propre, organisée en Etat. Elle est la personne juridique constituée des personnes régies par une même constitution.

Posté par gymnasien le 2 août 2017 à 03h25
(la deuxième personne du singulier s’adresse a ada marra dans ce com.)

ta manière de penser de manière non-uniforme, tes opinion différentes et ta démocratie, je te propose de la respecter car c’est claire que le 9 février est un super exemple de démocratie…et ne me parle meme pas de liberté d’expression car tu es vaudoise et socialistes, donc tu es forcément au courant des opérations de formatage de la pensée au sein des écoles primaires et secondaires ainsi que les gymnases vaudois (voir lien ci dessous). Personellement j’ai été témoin d’une veritable journée de propagande socialisto-ecologiste ou on nous expliquais que les méchants banquiers étaient responsables de tous les maux, que les banques privées détenaient le droit de frapper monnaie (ce qui est archi-faux), on nous expliquais aussi que la pluri culture était rentable et avait que des avantages…Bref personne n’est venu rappeler que la bcv économisait 800chf d’impôt par vaudois par an ou que la pluri culture demande beaucoup de main d’oeuvre et coute donc trop cher pour les prolétaires moyens que les socialistes appellent « baufs ».

J’ai un autre exemple dont je n’ai heureusement pas été témoin qui lui a eu lieu au gymnase de la cité (je suis a chamblandes). Cet exemple a mené a un questionnement qui est remonté jusqu’au conseil d’état (certainement des UDC qui l’ont fait remonter d’ailleurs c’est triste que c’est les seuls qui s’intéressent à la démocratie) bon bref j’ai la réponse du conseil d’état : http://www.vd.ch/fileadmin/user_upload/organisation/gc/fichiers_pdf/2012-2017/13_INT_198_Texte_CE.pdf

Si vous trouvez ça normal eh bah je donne pas long de notre démocratie… Je pense que ce genre de détournement devrait au minimum provoquer le licenciement immédiat du directeur (si le directeur avait fait ça dans le sens de l’UDC il aurait été virée en moins de 2…).

Bon je vais continuer a emmerder mon gymnase avec ces question sans pour autant mettre mon avenir en danger (car oui de nos jours l’université est interdite aux UDC ayant fait leur coming out).

Posté par Yvette Allimann le 1 août 2017 à 23h57
Guillaume Tell revisité
Vers l’an 1300. L’affreux bailli, le bailli Gessler voulait faire saluer à ses sujets son chapeau perché en haut d’un mât.

L’affreux sujet Guillaume Tell défia le bailli et refusa de saluer le chapeau. Il fut donc condamné à tirer un carreau d’arbalète dans une pomme posée sur la tête de son fils.

Gessler jouait fin, car en 1139 le Deuxième Concile du Latran avait interdit aux Chrétiens l’usage de l’arc et de l’arbalète contre d’autres Chrétiens, sous peine d’excommunication. Or, Tell devait tirer sur une pomme, pas sur un Chrétien.

Tell réussit son tir. Mais il avait prévu un second carreau destiné à Gessler en cas d’accident. Si le geste est compréhensible de la part d’un père que l’on avait forcé à mettre en danger la vie de son enfant, l’intention était coupable. Ce d’autant plus que les habitants de Suisse primitive étaient sûrement déjà de fervents Catholiques à l’époque.

Guillaume Tell fut arrêté par les hommes de Gessler mais réussit à s’enfuir et tuera Gessler d’un carreau d’arbalète.

L’épisode soulève une question :

Gessler pouvait-il ne pas être Chrétien ? auquel cas le geste de Tell était tout à fait acceptable à l’époque. C’est peu probable, car il eût été surprenant que l’Empereur romain germanique, couronné par le pape en personne, se fît représenter par un « Infidèle » en pays catholique…

Et voici la conclusion :

Guillaume Tell s’en tapait le coquillard de l’autorité. Un tel esprit frondeur (mais pimenté de finesse latine) n’aurait pas détonné dans le Jura, pas plus qu’en Suisse allemande profonde. Vive la Suisse et vive notre République !

Posté par Daniel le 1 août 2017 à 23h40
@Freymond. Mdr… Vous n’avez pas tort. Cependant, la question est devrait-elle encore faire de la politique étant donné qu’elle a une maladie très grave et incurable (sclérose en plaque). Je pense honnêtement qu’elle n’a plus toutes ses capacités. Même si vous ne manifestez aucun symptôme, vous pouvez présenter des lésions cérébrales causées par la SEP. Les chercheurs avancent que, dans le cas de la SEP, le système immunitaire attaque la couche protectrice des nerfs du cerveau et de la moelle épinière, ce qui entraîne une inflammation et des lésions à certains endroits et ralentit la transmission des signaux électriques. Cela expliquerait beaucoup son comportement erratique. Life is a bitch!!

Posté par Freymond le 1 août 2017 à 22h18
Le problème d’Ada Marra est surtout physique…et non intellectuel! Elle est terriblement complexée, mal dans sa peau…c’est évident!

Posté par TulliaCiceronis le 1 août 2017 à 22h11
PS – C’est plus fort que moi : quelle ratatouille ! Et il n’existe pas encore de prix pour distinguer les auteurs-teures de si grotesques envolées ? Réveillez-vous, les Helvètes-tes…

Posté par TulliaCiceronis le 1 août 2017 à 21h53
@G. Vuilliomenet – Effectivement, accablant, le niveau de « réflexion » de cette donzelle. Elle tend vraiment le bâton pour se faire battre. Non, non, je ne milite pas en faveur de la maltraitante envers quelque bâton que ce soit ! C’est juste une formule, heu… une façon de parler, heu… Je retire illico ce que j’ai écrit. Je voulais juste dire que je suis attristée par les lazzis que récolte l’analyse puissante, brillantissime et originale que nous offre cette Ada-quelque-chose. Puisse ce pauvre pays qui est (encore) le mien et mes compatriotes lui en être reconnaissants.

Posté par Therese le 1 août 2017 à 21h27
Madame,
Ce serait bien de respecter notre pays qui vous a donné le passeport à croix blanche
Honte à vous de tenir de tels propos
Vous insultez nos anciens qui ont travaillé dur .
Qu’avez vous fait pour Notre pays
Salutations

Posté par Loulou le 1 août 2017 à 21h19
L’italienne possédant des papiers Suisses s’est méchamment faite recadrer par les vrais Suisses qu’elle a insulté sur sa page Facebook. Du coup elle a fermé les commentaires. Allez Ada Fada, ferme directement la page, un peu de courage!

Posté par Loulou le 1 août 2017 à 21h15
Pauvre petite créature qui vient de fermer ses commentaires sur Facebook. La liberté d’expression qu’elle défend c’est la sienne, mauvaise soupe mentale gauchiasse.

Posté par Jerry Jack le 1 août 2017 à 21h08
La reine des connes s’est exprimée, une fois de plus. Comment l’Italie, ce merveilleux pays, a-t-elle pu enfanter pareil monstre? Pourquoi la Suisse doit-elle la subir? Les Pagani, Marra, Amarelle et consorts, au pilori.

Posté par Le Temps hater le 1 août 2017 à 20h59
Ada Amarra n’existe pas. Elle n’est qu’un arrêt sur image d’un bad trip marxiste qui a mis trop de champignons mexicains dans son omelette.

Posté par Le Taz le 1 août 2017 à 20h57
Voilà ce que donne la naturalisation! Cette […] bolchevique devrait être destituée de sa nationalité et expulsée! […]

Posté par Stefan le 1 août 2017 à 20h38
Pour réaliser la violence de ses propos, remplaçons la Suisse, au hasard, par l’Afrique.

Si Mme Marra avait dit « l’Afrique n’existe pas », qu’est-ce cela aurait signifié?

– un continent rayé de la carte
– une culture complexe, ancienne, riche et variée passée à néant
– 1,214 milliards de personnes qui sont..heu..quoi au fait?

Le culte du monde à l’envers.

Posté par Thierry le 1 août 2017 à 20h06
Voilà le parfait exemple que l’intégration ne marchera jamais ou plutôt n’existe pas.
Tu n’as plus rien n’à faire chez nous et t’es pas la seule!

Posté par Bernard le 1 août 2017 à 18h55
Cette sangsue […] va t’elle une fois fermer sa g…. Je hais cette femme. Mais bon sang qui vote pour une folle pareille ? Les immigrés naturalisés de bons suisses? Continuons à naturaliser à tour de bras. Quand nous aurons une majorité de naturalisés au pouvoir alors la Suisse aura disparu.

Posté par SD-Vintage le 1 août 2017 à 18h33
Quel vide ! Donc on peut l’expulser de Suisse puisque on ne l’expulse de nulle part ?
La gauche est la première à reconnaître la culture des autres peuples « qui nous enrichissent » (tellement le Suisse qui n’existe pas est frustre). C’est contradictoire.
Qu’elle jette son passeport suisse et qu’elle aille vivre ailleurs : elle comprendra ce qu’est être Suisse.
La Suisse n’a donc aucune raison de s’appeler « Suisse » ? En fait, Ada Marra n’existe pas.

Posté par jean paul klaus le 1 août 2017 à 18h21
curieux qu’il n’y ait pas un seul commentaire favorable au texte remarquable de Mme Marra!! Bravo Madame et merci mais pas sîr que ce commentaire passe la rampe §§

Posté par Riri le 1 août 2017 à 18h00
Honte à cette personne qui vit sur le dos des suisses ça c est la vérité

Posté par ivan le 1 août 2017 à 16h38
Elle était si euphorique de la victoire de Maduro qu elle c est laissé un peu aller en rêvent du même destin pour la Suisse.

Posté par G. Vuilliomenet le 1 août 2017 à 12h56
Au fil des commentaires, je lis que l’Italie n’existe pas. En regargant cette carte, je constate q’effectivement l’Italie n’existe pas:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Italie#/media/File:Meyers_b9_s0067b.jpg

Alors, pourquoi cette partie de l’Europe est devenue l’Italie. C’est bien parce qu’il y a eu une volonté d’unification.

C’est la même chose pour la Suisse, même un enfant de cinq ans comprendrait cela, d’où ma réflexion que cette femme a tout juste le niveau de primaire. Pire, elle est juste primaire et elle se pense intellectuelle..

Posté par Philippe Boehler le 1 août 2017 à 11h58
Quittez cette Suisse qui n’existe pour vous que lorsque vous recevez vos indemnités parlementaires…
VOTRE place n’est plus…
VOUS n’existez PAS, parce que VOUS êtes insignifiante…
NOUS, LES co-souverains DU Pays pouvons vous le dire

Posté par Jean-Pierre le 1 août 2017 à 11h22
Comment peut-on être aussi conne ?
Comment des gens ont-ils pu voter pour ce truc ?
Elle est à renvoyer directement chez elle
Ne plus lui donner son salaire d’élu, parce qu’il n’existe pas non plus

Posté par JeanDa le 1 août 2017 à 10h32
UN GRAND MERCI À TOUS CEUX QUI ONT ÉLU CETTE FEMME INDIGNE ET IGNOBLE !!!!
(Je veux parler non seulement des socialauds, mais également aux gâteaux-crétins de droite qui ont trouvé qu’elle avait une jolie frimousse sur les affiches électorales)

Posté par J.J. le 1 août 2017 à 10h06
Si seulement cette tache gluante et imbue d’elle-même et de sa connerie n’existait pas non plus….

Posté par Loulou le 1 août 2017 à 09h53
« Winter is coming », comme le rappelle une célèbre série. Tout cela est archivé, ne sera pas oublié. Il faudra les employer comme boucliers humains et expulser ceux qui seront encore là avec les colons.

Posté par bonardo le 1 août 2017 à 09h44
Vous n`existez pas pour la Suisse ,Chère Madame ,et vos propos sont à mes yeux des insultes envers le peuple Suisse ,honte à vous ,et le mieux est de retourner en Italie qui finalement n`existe pas.

Posté par Loulou le 1 août 2017 à 09h43
L’opinion d’une Italienne possédant des papiers Suisses ne m’intéresse pas. Ada Marra n’existe pas.

Posté par Yolande C.H. le 1 août 2017 à 09h18
Quel cynisme de souhaiter un bon 1er Août, alors qu’elle affirme que la Suisse n’existe pas!

De quoi se soutient sa légitimité d’élue si, de cette position, elle s’en prend à la légitimité des citoyens suisses?`
Car il n’y a pas, comme elle le décrit, des « bons suisses » et des mauvais suisses » (entendez les nationaux d’autres pays), il n’y a que des suisses qui s’engagent à préserver la légitimité de leur Etat Confédéral, et non voir leur pays se transformer en une entreprise multinationale dirigée par des élites cosmopolites.

Posté par Yolande C.H. le 1 août 2017 à 08h23
Je conseille vivement de lire  » La démocratie contre elle-même ». de M. Gauchet. Une analyse approfondie et clairvoyante du changement de paradigme de cette démocratie qui est en train de se vider « par une poussée puissante d’individualisme qui bouscule les encadrements collectifs patiemment constitués ».

Posté par toyet le 1 août 2017 à 07h43
Pauvre Ramuz s’il voyait son pays, moins clairvoyant que Céline.

Posté par leone le 1 août 2017 à 04h29
Quelle pensée puissante, quelle force de déduction! En lisant ce torchon on se rend compte qu’on à affaire à un esprit supérieur. Au royaume des huitres elle se situerait dans le haut de la bourriche.

Posté par Aude le 1 août 2017 à 00h31
Ah …Ada….pour l’uniformité de la pensée..je lui fait confiance…elle ne dévie pas d’un iota!
Prononcer le mot Suisse….prouve par cette simple énonciation qu’elle existe…comme dirait notre bon Mr. de La Palice….
Inversement…je pourrais également lui dire que l’Italie n’existe pas….Allons donc que me répondrait-elle? Que je ferais chagrin de ses origines?
Mais Non…j’adore Florence…la Toscane…où j’ai passé, jadis une année riche d’art et de culture!
À vrai dire…et pour ce que j’en pense…ce n’est que lorsqu’on s’éloigne de son pays et de ses racines…que le pays nous manque vraiment…..
Et il en est de même pour toute personne ayant des racines ailleurs….
Car si nous n’avions pas de racines….comme le chêne….notre vue D’en haut en serait bien rétrécie…
Donnez-moi un point d’appui…et je soulèverai le Monde…..c’est de qui déjà???
Vive la Suisse…et nos ancêtres qui eurent la tres bonne idée de la fonder!!!!

Posté par Carole le 1 août 2017 à 00h08
Le summum, c’est simonetta Sommaruga…Simonetta Sommaruga prône l’ouverture à Môtiers

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga durant son discours ce lundi soir à Môtiers.
La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga durant son discours ce lundi soir à Môtiers.
KEYSTONE/ VALENTIN FLAURAUD
Réagir à cet article
PAR MAH
VAL-DE-TRAVERS – Invitée d’honneur de la Fête nationale régionale du Val-de-Travers, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a livré un discours tourné vers l’ouverture au monde, ce lundi soir à Môtiers.

« Val-de-Travers, val ouvert ». La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a livré un discours tourné vers l’ouverture au monde ce lundi soir, durant la Fête nationale régionale du Val-de-Travers. Une fête organisée pour la 22e fois par le groupe de jeunes Jeunessexpress, au parc Girardier, à Môtiers.

Succédant à l’élu local Christian Mermet et au conseiller d’Etat Laurent Favre, la Bernoise a notamment qualifié le Val-de-Travers de terre d’accueil, en citant l’épisode des soldats Bourbaki, mais aussi et surtout les réfugiés aujourd’hui hébergés dans le centre d’accueil de Couvet.

Au centre d’accueil de Couvet

Un centre qu’elle a d’ailleurs visité durant l’après-midi, en compagnie des conseillers d’Etat Jean-Nathanaël Karakash et Laurent Favre. Elle y a rencontré les résidents des lieux, qui lui ont exposé leur histoire et leur quotidien difficile. La conseillère fédérale a également échangé avec les animateurs et collaborateurs du centre et du service des migrations.

Les deux conseillers d’Etat vallonnier ont également servi de guide plus tôt dans les rues de Fleurier. Elle y a découvert le parcours Fleurier au fil du temps.

Elle vient faire un discours pour le 1er août…pour les suisses…, fête des suisses, et elle n’en a que pour son ouverture, sa terre d’accueil, visite de centre de migrants avec son pote karakash socialiste. Elle ne sait même pas que les requérants vont vendre leur drogue au centre de désintoxication un peu plus loin qui est censé soigner nos enfants ou grands enfants tombés dans la drogue…une honte. Elle ne relate que les difficultés entendues par les migrants….pfffff

Posté par Roland Marquis le 31 juillet 2017 à 23h52
Fuyez donc la Suisse, Mme Marra, avant que vous n’en soyez expulsée! Vous n’existez donc pas dans ce pays.

Posté par Mischler Susanna le 31 juillet 2017 à 23h42
Vous êtes une triste figure d’immigrée qui – hèlas – s’obstine de faire de la politique dans notre pays. Je pense que votre place n’est pas ici et que vous devriez déposer le passeport suisse et retourner dans votre pays natal. Des gens comme vous et d’autres de votre genre, franchement, nous pouvons nous en passer. La Suisse existe, Dieu merci, des vrais patriotes de souche et des immigrés respectant notre patrie également. Adieu Mme Mara.

Posté par pierre frankenhauser le 31 juillet 2017 à 23h34
Je l’imagine volontiers il y a quelques décennies, souffrant sur les bancs d’école lors des leçons d’histoire et d’éducation civique. Elle devait se dire: « L’histoire suisse de grand-papa, c’est démodé et cela n’intéresse plus personne [en tout cas pas des gens comme elle]. Quand je serai grande, je me vengerai, na! Je vais remettre en cause sept siècles d’histoire suisse parce que je suis plus intelligente que les autres. Suisse, Nigeria, Thaïlande, Arabie saoudite ? Aucune différence. Ce ne sont que des bouts de territoire, rien de plus. »

Elle me fait penser à une autre Conseillère nationale gauchiasse italo-suisse romande qui parle pour ne rien dire: Lisa Mazzone.

Posté par Palador le 31 juillet 2017 à 23h12
La Suisse n’existe pas ? Donc c’est bon, tout le monde peut y entrer ! Voilà le raisonnement qui suit.

Posté par philippe le 31 juillet 2017 à 23h09
C’est vous Madame qui n’existez pas !

Posté par Alexandre le 31 juillet 2017 à 23h00
Ma Suisse à moi, ma famille l’occupe depuis plusieurs siècle. Des générations de Suisse se sont battus pour le droit à la terre contre les envahisseurs, ils y sont morts et ils font partie de cette terre à présent. Si tu ne l’aime pas, tu te casses! Comme elle l’explique si bien, nous n’avons pas la même Suisse elle et moi. Ne viens pas conclure en souhaitant un bon 1er Août, Hypocrite!!

Posté par Mady le 31 juillet 2017 à 22h55
Elle prétend que la Suisse n’existe pas, mais alors que fait-elle dans mon pays ? Elle cherche simplement à le détruire,comme une grande partie des gauchistes. On a l’habitude de ses insultes, mais qu’elle les garde pour elle et si elle ne se plaît pas chez nous, l’Italie n’est pas loin. Quelles étaient belles les fêtes du ler août de mon enfance !!!!
Elle veut fermer les commentaires de son compte Facebook. Mais les commentaires sont vraiment très éloquents et c’est un vrai plaisir de voir combien les gens n’aiment pas cette personne.

Posté par JDV le 31 juillet 2017 à 22h26
Addolorata (Adda) è un parassita vivente che, come un fungo, s’incrosta sù un albero per farlo morire prima. Trad. Elle est un parasite qui, come un champignon, s’incruste sur un arbre pour le faire mourir plus vite.

Posté par André Marcel le 31 juillet 2017 à 22h06
Que pour elle la Suisse n’existe pas n’est pas une surprise. Elle ne la connaît pas, ne la ressent pas, et c’est tout-à-fait normal pour une personne qui vient d’arriver. Curieusement ce sont toujours les derniers arrivés qui prétendent détenir la vérité. Cela marche certainement chez les socialistes, mais je constate que cette dame a encore beaucoup à apprendre, bien que je doute qu’elle aie les qualités requises pour améliorer ses connaissances de mon pays. Son opinion est sans intérêt et je lui conseille vivement d’aller célébrer la fête nationale du Bénin à Genève, et là, j’en suis sûr, elle se sentira comme à la maison. Aux Suisses patriotes, pour qui la notion de patrie veut encore dire quelque chose je souhaite pour demain une magnifique journée pour NOTRE fête nationale.
André Marcel George

Posté par RealrecognizeReal le 31 juillet 2017 à 22h00
Avec cette mentalité de malade mentale, on comprend mieux que les gens de ce parti traitent aussi bien même mieux les derniers arrivés (mêmes illégaux) que ceux qui ont toujours habités là. Je ne lui souhaite que la Sharia, MOI JE sais que ça lui ferait le plus grand bien.

Posté par Bussy le 31 juillet 2017 à 21h44
Elle a raison, la Suisse est en danger… de plus en plus de parasites, les caisses se vident…. de plus en plus de violence…. des acquis notamment dans l’égalité Homme/Femme remis inlassablement en question par certains…. on va vers des jours difficiles c’est certain …. chacun assumera… et le réveil des veaux sera pénible et peut-être trop tardif…
Il y a eu un temps où on disait que le Liban était la Suisse du Moyen-Orient… aura-t-on une Suisse libanisée ?

Posté par G. Vuilliomenet le 31 juillet 2017 à 21h37
J’aurais du préciser lire les commentaires sur FB. Voici le lien:

https://www.facebook.com/ada.marra.75/posts/10213991062993762?pnref=story

Je vais même ajouter que son niveau intellectuel ne doit pas dépasser le niveau scolaire du primaire.

Posté par G. Vuilliomenet le 31 juillet 2017 à 21h35
Etes-vous allés lire les commentaires, et surtout les réponses de ce sinistre personnage?

Voici les réponses qu’elle donne à ceux qui ne partagent pas son avis. Cela vaut son pesant de cacahuètes, c’est bien ce qu’il faut pour de tels singes:

« Houuuuu!!!!! Le groupuscule organisé s’est mis en marche! Ah ah ah »

C’est vraiment très digne d’une con-seillère nationale. Dire qu’il y a des gens qui votent pour ça! C’est à en pleurer. Il faut croire qu’ils sont aussi idiots que cette personne.

Posté par oxygène le 31 juillet 2017 à 21h29
Ada Marra n’existe pas ; c’est mon opinion donc c’est la vérité… D’ailleurs, si je n’ai pas le droit le droit de le penser, c’est le début de la fin.

Posté par G. Vuilliomenet le 31 juillet 2017 à 21h22
En voici une qui doit emplir d’aise Michel Audiard: « les cons ça osent tout, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait ».

Posté par Panache l'Écureuil le 31 juillet 2017 à 21h19
Je pense, donc je suis.
versus
Je ne pense pas, donc je ne suis pas.
A vous de choisir!

Posté par Claude le 31 juillet 2017 à 21h01
Réaction d’une segundo en pleine crise ! Apparemment cette gôchasse ne s’identifie pas à la Suisse, aucun sens patriotique non plus, je présume. Si fêter NOTRE 1er août la dérange, elle a pu fêter le 2 juin la fête nationale en Italie. Si elle l’a loupé, qu’elle aille à Genève, son cops Pagani organise la fête avec le Bénin. Une telle attitude d’une représentante d’un parti politique est une INSULTE vis-à-vis de MON pays.

Posté par G. Vuilliomenet le 31 juillet 2017 à 20h51
Ces sinistres personnages sont juste comme des rats dans un central téléphone. Mais faut qu’ils fassent gaffe, il se pourrait bien qu’un jour ils rongent un câble d’alimentation secteur et périssent grillés. C’est vraiment ps beau à voir un rat électrocuté:

http://i.imgur.com/3P45TwO.jpg

Posté par UnOurs le 31 juillet 2017 à 20h38
Hé oui, l’Italie n’existe pas non plus.

Posté par Peter Bishop le 31 juillet 2017 à 20h30
Comme d’hab, les gauchistes nie l’existence de ce qu’ils veulent détruire… Et comme d’hab, le pire c’est de lire les commentaires : le nombre de gens qui l’a soutienne est juste effrayant…

Posté par Nicolas le 31 juillet 2017 à 20h22

On se demande bien de quoi elle parle, ce laideron n’est pas Suisse.