Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

samedi 30 septembre 2017

Pourquoi dit-on «courir comme un dératé» ?


Lorsqu’une personne court vite et longtemps, on dit qu’elle «court comme un dératé». Une ­expression qui trouve son origine dans une croyance de l’Antiquité.

On pensait à cette époque que la rate, située dans la partie gauche de l’abdomen, était responsable des points de côté. Pour éviter ces douleurs et améliorer leurs performances, certains athlètes buvaient des décoctions préparées par des «médecins», censées dessécher l’organe.

Parfois, une ablation était pratiquée, et le ­patient était littéralement «dératé». Cette conviction est restée vive dans la communauté scientifique, faisant naître l’expression «courir comme un dératé» au XVIIIe siècle.

Mais en réalité, une telle amélioration physique n’a jamais été prouvée. Et surtout, l’ablation de cet organe engendre des conséquences graves à long terme pour le corps, sur la circulation sanguine et le système immunitaire.