Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

mardi 27 février 2018

Les animaux en Suisse mangent des produits de qualité


Agroscope s'est avant tout préoccupé de l'affouragement des animaux de rente


Les aliments pour animaux ne représentent aucun danger pour la chaîne alimentaire. Les services de l'Etat l'ont constaté une fois de plus sur la base de l'analyse de 1230 échantillons prélevés.

Plus de 430 entreprises

Mandatée pour le contrôle des aliments pour animaux de rente et de compagnie (petfood) commercialisés en Suisse, la station agricole fédérale Agroscope s'est avant tout préoccupé de l'affouragement des animaux de rente. Des aliments pour animaux de compagnie ont aussi été analysés. Elle a rendu visite à plus de 430 entreprises de production ou de commercialisation.

Pour les animaux de rente, une majorité d'échantillons (59,4%) ne présente aucun problème, ce qui représente un signal très positif pour la sécurité de la chaîne alimentaire. Un sur six contient des erreurs d'étiquetage et un quart n'est pas conforme, indique mardi dans un communiqué Agroscope. Par non-conformité, l'institut entend une différence entre les teneurs en additifs ou en valeurs nutritives déclarées et effectives.

Erreurs de moindre importance

Il est réjouissant de constater que seuls 29 échantillons, soit 2,4%, ont fait l'objet de contestations majeures, dues à la somme de manquements de moindre importance, selon Agroscope. Un aliment pour chevaux a dû être retiré du marché en raison de sa qualité microbiologique insuffisante, illustre-t-il.

Pour les animaux de compagnie, la part d'échantillons non contestés est identique à celle pour les animaux de rente. Un petit tiers présentait des teneurs différant des valeurs déclarées et hors des tolérances officielles. Seuls cinq échantillons sur 173 ont présenté des défauts majeurs. Cinq mélanges de graines pour oiseaux contenaient trop de graines d'ambroisie et dans deux échantillons, du soja OGM soumis à déclaration obligatoire a été détecté.

ATS