Les statistiques des pannes automobiles 2018 sont arrivées sur : http://fiabiliteautomobile.blogspot.ch/CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mercredi 4 avril 2018

Ces médecins français qui exercent en Suisse


La Suisse fait rêver les médecins de l’hexagone


La FMH (Foederatio Medicorum Helveticorum), équivalant, en Suisse,  au Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) publie ses dernières données concernant la démographie médicale.

Avec 36 900 médecins (4,3 pour 100 000 habitants), ce pays apparaît comme l’un de ceux les mieux pourvus en ce qui concerne ces professionnels de santé.

Parmi ceux-ci, pas moins de 34,1 % sont étrangers ou diplômés à l’étranger, contre 11,8 % en France, selon les derniers chiffres du CNOM ;  54,4 % de ces médecins ayant fait leurs études à l’étranger viennent d’Allemagne, 8,6 % d’Italie, et 6,5 % de France (820). Ces praticiens exercent majoritairement à l’hôpital, probablement en raison de la difficulté de s’installer en libéral pour un médecin diplômé hors des frontières de la Confédération Helvétique.

Notons que si la Suisse exerce une attraction chez les médecins diplômés français, le phénomène demeure relativement marginal, avec 820 médecins, soit 0,0028 % des 285 840  médecins inscrits à l’Ordre, alors que 23,9 % des médecins déclaraient au JIM, dans un sondage, envisager cette option.

Peut-être que la promesse récente d’Agnès Buzyn réduira l’écart entre ces deux chiffres : le ministre a en effet fait part de sa volonté de suivre la décision de la Cour de Cassation prévoyant qu’il ne sera plus obligatoire, pour les personnes vivant en France mais travaillant en Suisse et cotisant à l’assurance maladie de ce pays d’être également affiliés à la sécurité sociale française…