CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mardi 22 mai 2018

Dubaï abrite l’école suisse des records


L'Ecole suisse de Dubaï est la première structure certifiée Minergie dans la région de l'Afrique du Nord et du Proche-Orient.(SISD)



La Swiss International Scientific School de Dubaï, dans les Emirats arabes unis, est la première école suisse au Proche-Orient. Mais surtout, c’est la plus grande des 18 écoles suisses réparties sur tous les continents.

Les débuts de la Swiss International Scientific School de Dubaï (SISDLien externe) remontent à 2015, lorsqu’Omar Danial, homme d’affaires originaire de Genève mais résidant depuis plusieurs années aux Emirats, a décidé de fonder l’école actuellement fréquentée par des enfants et adolescents issus de 60 nationalités différentes.

«Notre école représente une expérience unique. Nous encourageons la pensée critique et créative. Nous offrons une formation qui permet à nos étudiants de fréquenter les meilleures universités du monde. Et nous mettons également à disposition un réseau international d'enseignants et de collaborateurs», explique son directeur Beat Sommer, qui a déjà eu une expérience professionnelle au lycée privé Alpinum de Zuoz (Engadine).

Pari gagné 

L’ambiance de la SISD est très particulière. «Notre communauté internationale est une communauté spéciale, où les étudiants, les enseignants et le personnel viennent du monde entier. Nous vivons et grandissons ensemble», indique Caterina Perlini, directrice marketing, qui incarne bien le cosmopolitisme de l'école, puisqu’elle est elle-même allemande, mais née en Italie.

Un exemple de coexistence et d'efficacité qui reflète les valeurs suisses. C'est pourquoi le SISD est aujourd'hui une réalité bien établie parmi les quelque deux cents écoles privées présentes à Dubaï. C’est un pari gagné pour son fondateur.

En 2010, Omar Danial avait déménagé à Dubaï et cherchait pour ses six enfants une école qui pourrait offrir l'éducation et l'instruction qu'il y a en Suisse. Malheureusement, une telle institution n’existait pas, raison pour laquelle il a commencé à travailler sur son projet d'école en 2012.



Des classes mixtes 

L’inauguration officielle a eu lieu le 19 février 2018. L'école suisse de Dubaï est mixte, c'est-à-dire avec des classes comptant des étudiants des deux sexes. En revanche, les bâtiments ne comprennent que des logements pour les garçons. Des bâtiments pour les filles seront inaugurés à la rentrée.

Les 18 écoles suisses à l’étranger sont «accompagnées sur le plan pédagogique par les cantons de patronage», indiqueLien externe le ministère suisse des Affaires étrangères (DFAE). Grâce au patronage du canton du Valais, obtenu depuis peu, la SISD pose les bases pour l’introduction d’un baccalauréat suisse, qui fournit la formation nécessaire pour fréquenter une université suisse. C’est une nouveauté dans les Emirats, mais également dans tout le monde arabe. 

La véritable force de l'éducation suisse est le multilinguisme. La SISD est également unique par le mélange linguistique qui compose son enseignement: arabe, anglais, français et allemand. «Notre programme bilingue, explique Beat Sommer, reflète le système éducatif suisse hautement spécialisé et inclusif à tous les niveaux. Avec quatre langues, les combinaisons sont nombreuses et peuvent être adaptées aux différents besoins des élèves.»

Une autre valeur fondatrice de la SISD est son biculturalisme: l'enseignement s'effectue dans le respect des cultures des Emirats et de la Suisse. Un parcours éducatif holistique, englobant les sciences humaines et la science. Les étudiants qui quitteront la SISD (les classes terminales seront inaugurées en 2019) auront des compétences linguistiques et disciplinaires pour mieux faire face à l'université. Ce n'est pas un hasard si l'école suisse de Dubaï est l'une des plus recherchées dans la région et que les taxes n'arrêtent pas les parents (de 16’300 francs pour la maternelle à 32’600 francs pour le second cycle).

L'Ecole suisse de Dubaï est fréquentée par des enfants et des jeunes issus de 60 pays.(SISD)


Attention portée à l’environnement 

L'esthétique mérite également une mention: le projet a été réalisé par le bureau d’architecture studio U + A et se trouve sur un terrain près de Dubai Creek, une sorte de rivière, mais qui en réalité est un bras de mer d'une quinzaine de kilomètres de long, autour duquel s'étend la ville.

D'un point de vue architectural également, la SISD est une école record puisqu'il s'agit de la première installation certifiée Minergie en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Ce label suisse témoigne de la durabilité des bâtiments neufs ou rénovés, c'est-à-dire de l'attention portée à l'environnement.

Pour l’éclairage, la SISD s'est appuyée sur l’entreprise française Switch Made. Aujourd'hui, l'école compte plus de 2200 luminaires à LED, qui allient une faible consommation d'énergie à un design qui rappelle les cultures des Emirats et de la Suisse. Par exemple, un mur de verre à l’entrée d’un bâtiment représente les Alpes, alors que l’espace intérieur rappelle les oasis avec des palmiers.

Simona Verrazzo