Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

vendredi 22 juin 2018

L'Université augmente le pouvoir d'achat des Fribourgeois




Selon une étude menée à l'Université de St-Gall, l'Alma Mater fribourgeoise a injecté 85 millions de francs de pouvoir d'achat dans le canton en 2015. Les dépenses des étudiants ont généré à elles seules un effet de 47 millions.

Mandaté par le Rectorat de l'Université de Fribourg, le groupe de recherche saint-gallois conduit par la Dr. Kristina Zumbusch a calculé que l'Alma Mater, ses étudiants ainsi que les participants à ses manifestations de formation continue avaient engendré environ 280 francs de pouvoir d'achat supplémentaire par habitant du canton de Fribourg durant l'année 2015.

Pour arriver à ce résultat, les analystes ont compilé tous les revenus et toutes les dépenses effectués par l'Université et par les membres de la communauté académique, puis les ont comparés au niveau des pertes et profits. Les soldes obtenus mettent en lumière l'incidence du pouvoir d'achat régional de l'Université. Selon ces calculs, le montant injecté dans le canton par le biais de l'Alma Mater excède de 85 millions de francs le montant qu'elle lui retire (sous la forme par exemple de frais de personnel).

Les analystes de l'Uni de St-Gall ont également estimé la contribution de l'Université de Fribourg à la valeur ajoutée cantonale. C'est-à-dire l'addition de l'ensemble des dépenses (directes et indirectes) effectuées dans le canton par l'Alma Mater, ses étudiants et les participants aux formations continues. Résultat: 227 millions de francs, qui se décomposent en 164 millions de dépenses directes et 63 millions d'effets induits. «Lorsque les étudiants acquièrent certains biens, d'autres sujets économiques obtiennent du pouvoir d'achat qui, à son tour, génère un effet de demande au sein de la région», illustre l'Université de Fribourg dans un communiqué résumant les conclusions de l'étude.