Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

jeudi 5 juillet 2018

Comment dire à une personne qu'elle sent mauvais




Tout le monde s'est déjà retrouvé au moins une fois confronté à une telle situation: lorsqu'un collègue de travail dégage une mauvaise odeur, les autres parlent dans son dos et n'osent pas aborder ouvertement avec lui le problème de ses effluves corporelles.

Comme la thématique est d'autant plus d'actualité durant les mois d'été, le Centre suisse de services Formation professionnelle (CSFO), financé par la Confédération et les cantons, a publié un aide-mémoire qui s'adresse aux apprentis et aux entreprises formatrices.

L'homme ne remarque pas toujours qu'il sent mauvais

Selon «20 Minuten», ce sont les centres professionnels de formation qui livrent les suggestions pour ce document, qui a déjà traité par le passé des thèmes tels que le mobbing, l'addiction ou encore le racisme.

Dans son récent fascicule, le CSFO rappelle en premier lieu que l'homme ne perçoit sa propre odeur que dans une mesure limitée. «Cela signifie que les personnes qui dégagent des odeurs désagréables n'ont souvent aucune idée qu'elles incommodent les autres.»

Ce que j'ai à dire est un peu difficile, mais important pour moi

Afin de gérer au mieux le problème, le centre conseille aux formateurs de réagir immédiatement lorsqu'un apprenti sent régulièrement fort. Les allusions indirectes, comme éviter la personne ou aérer souvent la pièce, devraient cependant être évitées.

Selon le CSFO, la meilleure solution consiste à inviter la personne concernée à un entretien et entrer rapidement dans le coeur du sujet tout en faisant attention à ne pas la blesser. Voici un exemple livré dans le document: «Je vous apprécie beaucoup en tant qu’apprenti, raison pour laquelle je vous ai invité à cet entretien. Ce que j'ai à dire est un peu difficile, mais important pour moi. J'ai remarqué que vous transpirez rapidement et, je l’avoue, votre odeur me dérange. J’ai donc tendance à prendre de la distance, alors que rien ne le justifie, et je ressens mon attitude comme impolie. On ne remarque souvent pas que l’on sent mauvais. Cela arrive à tout le monde...»

Pas devant les collègues

Pour finir, ce qu'il faut éviter à tout prix: aborder le sujet devant les autres ou inviter la personne concernée à un entretien devant ses collègues après une séance au cours de laquelle tous les participants ont remarqué l'odeur corporelle désagréable.

Quelques causes des odeurs corporelles désagréables 

- manque d'hygiène corporelle
– effets d'un dysfonctionnement (p. ex. glande thyroïde)
– consommation excessive de caféine, de thé noir, d'alcool, de médicaments, de boissonssucrées, de boissons énergétiques, d'aliments épicés ou fortement épicés, d'oignon et d'ail
– choix inopportun de vêtements
– vêtements trop peu souvent changés ou lavés
– stress
– puberté

Quelques conseils d'hygiène 

- Se laver le visage, les aisselles et les parties génitales tous les jours
- Se doucher tous les deux jours
- Se doucher après le sport
- Changer de chaussettes et de sous-vêtements tous les jours
- Porter des chaussettes en coton
- Porter des chaussures en cuir ou avec des semelles en cuir
- Mettre des semelles à la cannelle dans les chaussures en cas de transpiration des pieds
- Se brosser les dents trois fois par jour
- Utiliser le fil dentaire tous les jours
- Se rincer la bouche régulièrement
- Nettoyer la langue si nécessaire
- Détartrer régulièrement les dents
- Changer souvent de tampon ou de serviette hygiénique pendant les règles
- Laver les gants de toilette, essuie-mains, sous-vêtements et chaussettes à 60°

P. Michel