Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

mercredi 7 novembre 2018

Un quartier durable à la place de la caserne de la Poya


La caserne de la Poya représente 47’000 mètres carrés en zone d’intérêt général, 
sans compter les 57’000 mètres carrés du parc vert voisin.


Sur le site de la Poya, qui sera abandonné par l’Armée suisse d’ici 2023, le Conseil d’Etat fribourgeois verrait bien naître un «quartier dense, durable et mixte».

C’est ce qu’indique le Gouvernement cantonal dans sa réponse à une question des députés socialistes Guy-Noël Jelk (Fribourg) et David Bonny (Prez-vers-Noréaz). Ledit quartier représenterait «une opportunité intéressante pour obtenir des rendements attractifs». Il faut dire que la zone bénéfice d’une bonne connexion aux transports publics, d’autant plus qu’une nouvelle halte ferroviaire devrait voir le jour dans le secteur d’Agy sur la ligne menant à Neuchâtel et Yverdon.

Mais rien n’est encore gravé dans le marbre. «L’affectation future du quartier et la procédure appropriée devront être convenues entre le Conseil d’Etat, propriétaire des terrains, et la ville de Fribourg, compétente en matière d’affectation des terrains situés sur son territoire», précise encore l’Exécutif cantonal.