Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

vendredi 14 décembre 2018

La marche à pied aura sa base légale




 Le Grand Conseil a accepté vendredi la motion de Christa Mutter (v) et Julia Senti (ps) demandant une déclinaison cantonale de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et la randonnée pédestre.

«La promotion des chemins pédestres a été jusqu’à maintenant négligée. Un réseau attractif s’étendant par-dessus les frontières communales doit être mis en place», plaide la socialiste Chantal Müller. «Il faut donner à la mobilité douce les instruments légaux nécessaires. La marche est la seule forme de mobilité qui soit financièrement favorable pour la société», renchérit Christa Mutter. Une idée qui séduit notamment le libéral-radical Nicolas Bürgisser.

«Il faudra traiter dans cette future base légale de questions comme les chiens de protection des troupeaux. Qui assume la responsabilité en cas d’attaque et de blessure?», se demande-t-il. Cette nouvelle base légale pourrait s’intégrer dans la future loi sur la mobilité initiée par le démocrate-chrétien Eric Collomb au printemps dernier. «Il y a de plus en plus de trafic motorisé dans ce canton, c’est vrai. Mais nous sommes aussi un canton rural où les gens ont besoin de leur voiture», prévient toutefois ce dernier, encourageant une mobilité multimodale.