Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

dimanche 30 décembre 2018

La terre a tremblé à Fribourg




Un léger séisme s'est produit samedi matin à Fribourg. Vers 9h30, la terre a tremblé avec une magnitude de 2,9 sur l'échelle de Richter, ce qui équivaut à une secousse «ressentie mais sans causer de dommages».

Le tremblement de terre a été enregistré à 9h29 très précisément par le Service sismologique suisse. L'épicentre était situé au nord-est de la ville, avec une magnitude de 2,9 (largement ressenti dans la zone concernée) sur l'échelle de Richter.

Même s'il n'a probablement pas provoqué de dommages, il s'agit tout de même de la secousse la plus forte enregistrée cette année sur territoire fribourgeois depuis mai (Châtel-Saint-Denis, magnitude de 3), selon les données du service de l'Université de Zurich.

Un danger sérieux

D'après les estimations de sismologues, les tremblements de terre représentent un danger sérieux pour la Suisse. Dans le modèle d'aléa sismique du SED, actualisé en 2015, le Valais reste la région qui présente le risque le plus élevé, suivi de Bâle, des Grisons, du Rheintal st-gallois et de la Suisse centrale.

En moyenne, le réseau d'enregistrement numérique du SED relève deux séismes par jour. Par année, 10 à 15 d'entre eux ont une magnitude de 2,5 ou plus; ils sont donc suffisamment forts pour être ressentis par la population. Le dernier fort tremblement de terre qui a provoqué des dégâts remonte à 1991, à Vaz (GR), avec une magnitude de 5.

Record en 1356

Le plus fort tremblement de terre historiquement documenté en Suisse, d'une magnitude évaluée à 6,6, avait détruit une grande partie de la ville de Bâle en 1356. Il avait provoqué des dégâts comparables à ceux enregistrés à San Francisco (USA) en 1906. Si une secousse semblable se produisait aujourd'hui à Bâle, il faudrait compter avec plusieurs milliers de morts et des dizaines de milliers de blessés.

Des séismes d'une magnitude de 6 sont possibles tous les 50 à 150 ans, selon le SED. Le dernier de ce type est survenu en 1946 près de Sierre (VS). Une personne était morte d'une crise cardiaque à cause de la peur, tandis que plusieurs autres avaient été blessées. Des clochers et des cheminées s'étaient écroulées. Un tel séisme peut se produire partout et à tout moment en Suisse, avertit le SED.