Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

vendredi 14 décembre 2018

Les jeunes pourront passer derrière le volant dès 17 ans



Les jeunes conducteurs pourront obtenir un permis d'élève dès 17 ans à partir du 1er janvier 2021. Le Conseil fédéral a approuvé vendredi une modification d'ordonnance en ce sens.

D'après la nouvelle réforme, les aspirants conducteurs devront conduire avec un accompagnant pendant un an, avant de pouvoir passer leur examen pratique. Afin qu'ils ne doivent pas attendre leurs 19 ans pour obtenir le précieux sésame, le gouvernement a décidé d'abaisser l'âge minimum pour le permis d'élève.

L'accès au volant dès 17 ans a provoqué une fronde parlementaire de la droite. Le conseiller aux Etats Hans Wicki (PLR/NW) a présenté une motion, visant à bloquer le projet, avant de la retirer.

La validité du permis d'élève sera par ailleurs illimitée, contre deux ans actuellement. Autre modification: la formation complémentaire ne durera plus qu'une journée et devra être suivie dans un délai d'un an à compter de l'examen de conduite.

Motocycles légers dès 15 ans

Des abaissements d'âge sont également prévus au 1er janvier 2021 pour les motocyclistes, afin d'harmoniser les catégories suisses avec celles de l'Union européenne. Les motocycles de 125 cm3 pourront être conduits dès 16 ans contre 18 aujourd'hui, et les motocycles légers de 50 cm3, allant à 45 km/h maximum, dès 15 ans au lieu de 16 actuellement.

L'accès aux engins plus puissants sera par ailleurs restreint. Il faudra être titulaire d'un permis pour la catégorie A pendant deux ans avant de pouvoir passer aux catégories suivantes. Seuls les membres de quelques professions, comme les mécaniciens, les policiers ou les experts de la circulation, pourront obtenir un permis pour les motocycles plus puissants.

Fini les permis bleus

Dès le 1er février 2019, les conducteurs, qui auront passé leur examen pratique avec une voiture automatique, pourront quant à eux également conduire des véhicules manuels. La mention sera supprimée de leur permis de conduire. Les conducteurs, dont le permis mentionne cette restriction, pourront la faire retirer si aucune raison médicale ne s'y oppose.

Les permis papier devraient progressivement disparaître de la circulation. Les titulaires de "bleus" sont tenus de les échanger contre un permis au format de carte de crédit d'ici le 31 janvier 2024. Passé ce délai, leur permis perdra sa valeur de document de légitimation, mais l'autorisation de conduire restera valable.

ATS