Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

dimanche 7 avril 2019

Découvrez les photos d’un écureuil multicolore en Inde




Lorsque vous entendez le mot “écureuil”, vous avez probablement l’habitude d’imaginer un petit animal brun ou gris, plutôt mignon mais qui ne dégage pas forcément quelque chose de particulier. En bref, un animal assez banal. Mais cela n’est pas forcément le cas pour celles et ceux qui connaissent déjà le magnifique écureuil géant de l’Inde, d’autant plus avec ces spécimens particulièrement colorés récemment photographiés par Kaushik Vijayan.

Lorsque le photographe amateur Kaushik Vijayan a publié sur Instagram des photos d’écureuils géants de Malabar (Ratufa indica), les clichés ont rapidement séduit le web.

Vijayan a pris ces photos alors qu’il se trouvait dans le district de Pathanamthitta en Inde, à la pointe sud-ouest du sous-continent. Une fois publiées sur son compte Instagram, les images sont rapidement devenues virales.

« J’étais tellement étonné de voir à quel point il était magnifique », a déclaré Vijayan à CBS News. « C’était vraiment un spectacle à couper le souffle ».

Et effectivement, nous pensons que Vijayan n’a aucunement besoin d’argumenter. Il suffit de contempler ces images pour le comprendre.



Il faut tout de même préciser que ces animaux ne sont en aucun cas nouveaux pour les zoologistes ou les habitants. Ils sont connus depuis des millénaires.




Pourtant, pour la plupart d’entre nous, ces rongeurs d’un mètre de long ont l’air de sortir tout droit d’un film fantastique, avec leurs oreilles en forme de panda, leurs visages arrondis et leurs bandes de fourrure colorées de violet, indigo, rouge et orange.





Dans la nature, ils ne paraissent pas tous aussi colorés que ce spécimen sur ces photos éclatantes — les teintes beiges, brun clair et brun foncé étant les plus répandues.

Mais pourquoi l’Inde a-t-elle la chance d’abriter des écureuils géants multicolores alors que dans le reste du monde, l’on y voit que des teintes brunes, noires et grises ? Les colorations de cette espèce sont très probablement un moyen de berner les prédateurs dans les nuances contrastantes de la canopée. Il est également possible qu’elles servent à attirer l’attention des potentiels partenaires.

Heureusement pour nous, l’écureuil géant de Malabar est maintenant assez commun dans les forêts de la péninsule indienne, après avoir été classé comme vulnérable il y a une vingtaine d’années. Espérons donc qu’il le restera pour les générations à venir.

Si vous voulez en voir un jour en vous rendant à cet endroit, vous devrez cependant lever les yeux. En effet, les écureuils sont très souvent dans les arbres en hauteur, pour se cacher des prédateurs. Et lorsqu’ils se déplacent, ils préfèrent sauter d’arbre en arbre (ils sont capables de faire des bonds de six mètres !) au lieu de passer par le sol de la forêt.