Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

samedi 11 mai 2019

«La fondue du siècle» a réunit 2400 convives


La fondue du siècle s’est déroulée jeudi dans les rues de Fribourg


Une bonne odeur de fromage régnait à midi dans le chef-lieu cantonal, où 2400 personnes ont pu profiter de manger gratuitement une fondue, servie dans plus de 600 caquelons.

Cet événement a été organisé par GastroFribourg pour son 125ème anniversaire. La faîtière des restaurateurs et hôteliers fribourgeois a voulu inverser les rôles. Du coup, les convives ont dû faire fondre eux-même leur fromage. Une action rendue difficile par la météo venteuse.



GastroFribourg a marqué son 125e anniversaire jeudi à Fribourg par un événement hors norme. La faîtière des restaurateurs et hôteliers du canton a organisé «La fondue du siècle», avec des tables dressées pour nourrir jusqu'à 2400 personnes.

L'événement s'est tenu dans les zones piétonnières du chef-lieu cantonal sur les coups de midi, sur l'emblématique place Georges-Python, la place de l'Hôtel de Ville ainsi que les rues de Romont et de Lausanne. La météo venteuse a compliqué la tâche des convives, notamment pour maintenir le feu sous les caquelons.

L'organisation a pris plusieurs mois, a rappelé l'association patronale pour la restauration et l'hôtellerie. «Tout a été mis en oeuvre pour que les hôtes de GastroFribourg, à savoir la population, vivent une expérience unique en toute convivialité». L'idée consistait à susciter une ambiance festive parmi les convives.








Préparer sa fondue

Au fur et à mesure que les tables ont été dressées, les passants ont pu y prendre place afin, dans un premier temps, de goûter à l'apéritif pour lequel ils ont pu s'approvisionner, sous forme de vente à emporter, auprès des restaurants partenaires dont la liste figurait sur les tables.

Puis, sur les coups de midi, les convives ont été invités à préparer eux-mêmes la fondue offerte par GastroFribourg. Tout au long du parcours, des membres de GastroFribourg, leurs collaborateurs, des élèves de l'Ecole hôtelière de Genève ainsi que des «coaches-fondue» étaient présents pour assister les hôtes d'un jour.

L'ambiance était encore agrémentée par une animation musicale. La manifestation a pris fin en début d'après-midi, histoire de libérer l'espace public.

Egger Ph.