Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

jeudi 27 juin 2019

Ce paradis norvégien sans montre était un leurre


Les habitants de Sommaroy continueront à garder les yeux fixés sur leurs horloges. (Photo: Wiki Commons)


Située au nord du cercle polaire, Sommaroy est baignée par le «soleil de minuit» à la belle saison. L’astre solaire ne s’y couche pas pendant 69 jours entre mai et juillet. De quoi brouiller les horloges biologiques. Les quelque 320 habitants ont donc lancé une campagne visant à faire de leur île la première zone «hors temps» du monde. Exit les montres, reléguées comme des cadenas d’amour sur la rambarde du pont conduisant à Sommaroy, ainsi que les horaires scolaires ou le temps de travail.

Insolite, l’initiative a émoustillé les médias du monde entier. Problème: il s’agissait d’un coup marketing monté par l’organisme public de promotion de la Norvège, Innovasjon Norge. «La publicité traditionnelle n’est plus aussi efficace et nous essayons par conséquent de nouvelles façons de promouvoir la Norvège», justifient ses concepteurs.

Bourde du porte-parole

À l’ère des infox, la méthode a ulcéré bon nombre de commentateurs. «Qu’Innovasjon Norge, détenu par l’État, finance et produise de fausses informations est incroyable», a estimé Kristoffer Egeberg, éditeur du site de vérification de l’information www.faktisk.no.

L’Agence France Presse a aussi failli tomber dans le panneau. Mais un détail lui a mis la puce à l’oreille: contacté alors qu’il se rendait à une réunion, le porte-parole de la campagne «Let’s stop time» (Arrêtons le temps), Kjell Ove Hveding, avait demandé à ce qu’on le rappelle... à 12 h 15. 

AFP