Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

dimanche 30 juin 2019

Les fribourgeois refusent pour la 5ème fois la prolongation des horaires d'ouverture des magasins


Des fribourgeoises et fribourgeois réfléchis ont fait passer la qualité de vie avant l’égoïsme mercantile de certains. Les électeurs du canton de Fribourg ont déjà dit non sur ce sujet en 1996/2003/2005/2009 et maintenant 2019. Y-a-t'il enfin une volonté de certains politiciens de comprendre et respecter l'avis du peuple fribourgeois ?



Appelés aux urnes dimanche, les Fribourgeois ont refusé l'extension des heures d'ouverture des magasins le samedi de 16h à 17h. Le non l'a emporté avec 54,6% des voix contre 45,4% de oui, avec un taux de participation de 26,7%.

L'idée d'étendre les horaires d'ouverture des magasins le samedi, relancée par certains milieux patronaux contre la concurrence d'internet et le tourisme d'achats. Mais, un référendum a été lancé par le PS fribourgeois, les jeunes socialistes, Solidarités et les sections fribourgeoises des syndicats Unia et Syna.

Ces organisations estimaient que cette prolongation des heures d'ouvertures ne profiterait qu'aux grandes enseignes et pas aux petits commerces et les grands oubliés seraient les employés. Les opposants ont fait campagne sur les conditions de travail dans le commerce de détail.

Dans l'ensemble du canton, tous les districts ont refusé, à l'exception de celui du Lac.

Un tout grand MERCI à toutes celles et ceux qui ont voté NON et compris où sont les vrais enjeux humains, au profit d'une pseudo embellie du commerce de détail créer de toute pièce par certains égoïstes qui n'en ont jamais assez, alors que d'autres n'ont jamais rien...

Egger Ph.