Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

vendredi 28 juin 2019

Ne pas respecter les distances de sécurité en Suisse coûte très cher


Le système VKS (voiture banalisée) filme les automobilistes sur une distance de 300 à 500 mètres, 
puis calcule la distance entre les véhicules qui doit être au minimum de 2 secondes. 
En cas d'infraction, le cas est dénoncé auprès du ministère public.



Selon l'ordonnance sur les règles de la circulation routière, «lorsque des véhicules se suivent, le conducteur se tiendra à une distance suffisante du véhicule qui le précède, afin de pouvoir s’arrêter à temps en cas de freinage inattendu». Mais dans la pratique, le Tribunal fédéral a admis comme base la règle des deux secondes ou du demi-compteur (ATF 131 IV 133). Une jurisprudence qu'utilise les diverses polices cantonales Suisses lors des contrôles.

Un non respect des 2 secondes d’intervalle entre 2 véhicules entraîne :

Une amende de 1'000 FS et 300 FS de frais administratifs, soit 1'300.-FS + comme l'infraction est considérée comme une faute grave, elle sera inscrite dans votre casier judiciaire pendant deux ans. Et elle y restera dix ans, si vous vous rendez coupable d'autres infractions graves sur la route. En outre un retrait de permis d'un mois viendra s'additionner dès la prochaine faute routière. Selon la jurisprudence, une intervalle de 0,8 seconde ou moins est considérée comme une faute grave avec Via sicura.

A bon entendeur à ceux qui collent les autres...

Egger Ph.