CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

dimanche 20 mars 2016

Fribourg veut se vendre mieux en Chine



Le canton de Fribourg a présenté vendredi à l’Espace Jean Tinguely-Niki de Saint Phalle sis dans la cité des Zähringen la mouture 2016 de son magazine de promotion économique «Fribourg Network Freiburg». Mot phare de cette nouvelle édition: innovation. Tant sur le contenu que dans la forme. La publication mise encore plus sur le numérique et est disponible via un e-book interactif en mandarin, une première qui s’inscrit dans le cadre de l’initiative Fribourg-Zhejiang lancée en janvier.

«Nous voulons approfondir nos contacts avec la Chine. Il est important de vendre nos atouts à l’extérieur», a expliqué Beat Vonlanthen, conseiller d’Etat chargé de l’Economie et de l’emploi. Dans son viseur, une province située au sud de Shanghai: le Zhejiang. Il sera à la tête d’une délégation sur place du 13 au 16 avril prochain.

Dans le cadre de cette initiative, les sociétés fribourgeoises qui souhaitent s’implanter dans la seconde économie mondiale pourront désormais bénéficier, entre autres, d’une aide allant jusqu’à 25 000 francs. Le directeur de la promotion économique cantonale, Jean-Luc Mossier, sera aussi du voyage: «Un canton comme Fribourg se doit de choisir un point d’accroche dans un pays aussi vaste que la Chine, c’est pourquoi nous concentrons nos efforts sur cette province.»

Sur les réseaux sociaux chinois

Peuplé de plus de 50 millions d’habitants, le Zhejiang a l’avantage d’avoir une approche plutôt libérale et son tissu économique ne repose pas uniquement sur de gros consortiums étatiques, note Jean-Luc Mossier. Les premiers contacts officiels avec cette province remontent à près de dix ans et ont été régulièrement approfondis. Pour maximiser les chances de toucher les entrepreneurs chinois, les articles de «Fribourg Network Freiburg» seront également promus sur les réseaux sociaux, notamment via la plateforme Weibu.

Un exemple de ces efforts est l’entrée de Laurastar sur le marché chinois, a précisé Jean-Luc Mossier. Avec plus de 80 points de vente, l’Empire du milieu représente désormais le deuxième marché de l’entreprise spécialisée dans les systèmes de repassage. Au total, les exportations du canton vers la Chine, Hongkong exclu, ont représenté 413 millions de francs en 2014, selon les derniers chiffres disponibles.

Simon Moreillon