CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mardi 20 septembre 2016

Une firme américaine puise dans les données suisses


Des milliers de stations météo privées enregistrent en continu ou presque des données sur la température, l'humidité, la pression ou la force du vent en Suisse. Et depuis quelques temps, ces indications servent aussi à alimenter l'entreprise privée américaine spécialisée dans les prévisions du temps, Weather Company. Selon le site 20 Minuten mardi, la filiale Weather Underground puise des informations de quelque 12'000 stations helvétiques. Des infos qui sont actualisées toutes les 5 minutes.

Les données récoltées par la firme privée américaine sont ensuite analysées et transformées en modèle météorologique. But: sortir des prévisions fiables. Des prévisions qui sont ensuite utilisées pour les applications pour smartphone. C'est ainsi que les données de Weather Company servent à alimenter l'appli météo de base des iPhones par exemple.

Quant à l'avantage pour les météorologues privés suisses qui fournissent les données: ils reçoivent en contrepartie de l'entreprise américaine des prévisions météorologiques pour la région où est située leur station.

MeteoNews aussi

Weather Company n'est pas la seule entreprise à utiliser des données privées pour ses services. La société Meteonews en fait de même, explique 20 Minuten. Mais elle ne puise que dans les indications de 100 à 150 stations météo suisses. Elle exige en outre des photos de la station et effectue des mesures-test afin d'être sûre de la qualité des informations fournies.

Un marché lucratif

La compagnie américaine n'exploite pas que des données suisses. Elle puise dans les infos de milliers de stations météo à travers le monde pour pouvoir fournir des prévisions les plus locales possibles. Et l'affaire rapporte gros. A tel point que le géant informatique IBM a payé 2 milliards de dollars fin 2015 pour s'offrir Weather Company. Mais ce n'est pas les consultations du public pour connaître la météo du week-end qui génère le plus de chiffre d'affaires. Les bénéfices principaux viennent en effet des entreprises clientes.

A l'image de la marque de shampoing Pantène par exemple. En effet, la marque modifie les publicités pour ses produits et leurs emplacements en fonction des prévisions météo fournies par Weather Company. Si le temps s'annonce humide, elle va promouvoir plutôt untel shampoing. Si la météo s'avère radieuse, c'est un autre produit qui sera mis en avant. Selon un météorologue, les ventes de Pantene ont augmenté de 10% depuis que la marque suit la météo à la lettre pour mieux cibler son public!