CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mardi 20 juin 2017

Les nouvelles règles de l'UE vont changer le goût des frites


La Belgique est en émoi face à la menace qui pèse sur ses frites. [AFP / ARCHIVES]


En Belgique, l'affaire revêt une importance majeure. En proposant de modifier les règles concernant le processus de préparation des frites, la Commission Européenne se voit accusée de vouloir commettre un crime contre le peuple belge.

La Commission envisage d'obliger de blanchir les patates en premier lieu, avant de les couper en frites, afin d'éviter la formation d'acrylamide, rapporte le Guardian. Ce composé organique potentiellement dangereux pour la santé se forme lors du processus de friture, lorsque la température dépasse 120 degrés.

Cette demande est vue comme une attaque inadmissible contre les traditions belges, dans le pays qui se targue d'avoir inventé la frite. La classe politique n'a pas manqué de souligner que cela pourrait dénaturer le goût de cette spécialité nationale, et même détruire «la riche gastronomie» belge.

«Une honte»

Le ministre du Tourisme, Ben Weyts, a ainsi demandé, à la Commission, dans une lettre, de revenir sur sa proposition. «Il faut prendre garde à ne pas prendre des mesures qui peuvent avoir des conséquences importantes et parfois inattendues pour notre tradition gastronomique. Nos frites doivent leur saveur au savoir faire de nos friteries, qui les font frire crues avant de les frires une seconde fois. Je comprends qu'en dehors de notre pays ils y aient des cultures différentes. Mais nous avons notre propre tradition culturelle. Ce serait une honte si l'Union Européenne l'interdisait».

Les Belges sont d'autant plus remontés contre la proposition de la commission européenne que celle-ci, dans le texte anglais, évoque les «french fries». Or, cette appellation est contestée outre-Quiévrain, puisque selon la légende ce seraient les soldats américains qui auraient trouvé ce nom en mangeant des frites en Belgique, mais en se laissant tromper par le fait que les gens qu'ils rencontraient parlaient Français.

L'Union Européenne a affirmé ne pas avoir l'intention d'interdire la manière belge de faire des frites, tout en précisant qu'elle souhaitait faire en sorte d'obliger l'industrie alimentaire à réduire les doses d'acrylamide dans la nourriture.

D’où viennent les frites ?



Les frites viennent de Belgique !

En effet, à Namur autrefois, la tradition voulait que les habitants se réunissent auprès de la Meuse, où l’on y pêchait des poissons que l’on faisait ensuite frire dans l’huile bouillante.

Seulement il arriva un jour que la Meuse fut gelée, les poissons ne pouvant y être pêchés, quelqu’un eut l’idée de découper des pommes de terre avec une forme qui rappelait les petits poissons de la Meuse, et de les plonger dans l’huile bouillante comme le voulait la tradition.

Les frites sont nées ! Et depuis, les frites ont conquis bien des pays !

Egger Ph.