CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mercredi 26 juillet 2017

Les grottes de la Madeleine


Un endroit surprenant occupés par des ermites durant plusieurs siècles
Photos Laurence Caille


Un site incroyable à deux pas de Fribourg qui ravit autant les adultes que les enfants. C’est un endroit étonnant, caché dans les falaises de molasse surplombant le lac (artificiel) de Schiffenen dans lequel la Sarine prend ses aises. Un refuge caché derrière des arbres que l’on n’aperçoit même pas – ou furtivement – depuis la toute proche autoroute A12, entre les sorties Düdingen/Guin et Fribourg Nord. C’est là, à deux pas du tumulte du trafic et des automobilistes pressés que se sont successivement retirés des ermites de la fin du XVe siècle jusqu'au début du XXe siècle, soit bien avant la création de la voie de circulation rapide.

S'étendant sur une longueur de près de 120 mètres, les grottes de la Madeleine sont principalement l'œuvre de deux ermites - Jean Dupré et Jean Liecht - qui les ont creusées à mains nues entre 1680 et 1708, apprend-on grâce à la brochure disponible sur place.
















Adresse: Ermitage de la Madeleine, Räsch près de Guin (Düdingen en allemand/Fribourg). 


Coût: entrée gratuite.

En voiture: possibilité de parquer au stand de tir. Suivre les panneaux jusqu’à l’entrée des grottes à quelques minutes de marche.

A pied: direction Räsch depuis Guin (Düdingen) ou Fribourg via la viaduc ferroviaire de Grandfey. env. 1h30 de marche.

Accessibilité: escaliers pour accéder aux grottes. 

Horaires: 9h-18h d'avril à octobre (jusqu'à 20h de mai à septembre). Site fermé de novembre à fin mars.

Visites guidées: sur demande à la paroisse catholique de Düdingen


Le Café de Grandfey à Granges-Paccot pour les marcheurs qui se rendent aux grottes à pied depuis Fribourg. Familial. Terrasse et place de jeux. A côté du viaduc de Grandfey.


Laurence Caille