CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

dimanche 6 août 2017

La bondelle en fête à Saint-Aubin



Jean-Philippe Arm a fumé quelque 600 bondelle pour ses convives, ce week-end,
© DAVID MARCHON


Ce sont environ 600 bondelles fumées qu'ont dégusté, ce week-end, les amateurs de poissons qui se sont rendus chez la famille Arm, à Saint-Aubin, qui organisait la 4e édition de la fête à la bondelle.

Pour la quatrième année consécutive, la famille Arm, de Saint-Aubin, forte de cinq génération de pêcheurs, a organisé, ce week-end, la fête à la bondelle fumée, question de perpétuer une tradition visant à conserver le poisson..

Jean-Philippe Arm devant son fumoir, avec une belle palette de bondelles fumées.

Quelque 600 pièces, fumée au bois de hêtre par Jean-Philippe Arm, ont été dégustées. Dans la pêcherie, le fumage à chaud de la bondelle s'effectue trois à quatre fois par semaine. Cela représente les 30% environ des quelque 40 tonnes de ce poisson pêché annuellement. Cette fête fut l'occasion de faire l'état des lieux du lac.



Outre bondelles, palées et brochets toujours bien présents, la perche, en forte diminution voici quelques années,  fait son grand retour. Question de cycle. L'omble chevalier, par contre, peine à se développer. Mais globalement, le lac de Neuchâtel reste un très bon habitat pour les poissons et fait vivre 33 pêcheurs professionnels, dont 13 installés sur le Littoral neuchâtelois.