Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

mercredi 20 septembre 2017

Opération séduction à un million de plaques Cailler


Numéro 3 du secteur en Suisse, Cailler va inonder jeudi les boîtes aux lettres du pays avec son nouveau chocolat.


Attirer de nouveaux consommateurs en changeant la composition de son chocolat au lait: c’est le défi que s’est lancé Cailler afin de grignoter des parts de marché à ses concurrents, Frey et Lindt en tête. Le 5 juillet, la marque a donc annoncé une nouvelle recette avec moins de sucre, davantage de cacao et plus de lait, celui-ci provenant uniquement de la région. Autre atout de charme: les ingrédients sont certifiés issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement et les fèves de cacao d’une production durable et équitable.

Jeudi, pour convaincre les Suisses de changer leurs habitudes, le fabricant distribuera une plaque de choc à un million de ménages. Du côté du centre courrier de La Poste à Eclépens, où ont transité celles destinées aux Romands, cette opération n’a rien d’effrayant. «C’est assez courant de traiter 130’000 envois supplémentaires (ndlr: le nombre de tablettes prévues pour la Suisse romande), relève Pierre Albertelli, son responsable. Même s’il n’est pas fréquent de distribuer de la nourriture, cela reste une logistique qui s’apparente à celle d’un envoi de flyers.» Mais le chocolat ne sera pas distribué partout, Cailler ayant sélectionné une liste de localités. «Et sur sa boîte aux lettres, il ne faut pas avoir un autocollant interdisant la réclame», prévient Pierre Albertelli. De quoi laisser certains amateurs sur leur faim.