Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

dimanche 25 février 2018

Plusieurs bâtiments à travers le monde, étaient illuminés en rouge, samedi, en hommage aux chrétiens persécutés


Le monument le plus célèbre de Rome, le 24 février


Le pape a reçu samedi au Vatican les proches d'Asia Bibi, une chrétienne pakistanaise condamnée à mort pour blasphème, ainsi qu'une jeune Nigériane victime de Boko Haram. Des témoignages émouvants devant le Colisée de Rome illuminé pour l'occasion en rouge.

«Je pense très souvent à ta mère et je prie pour elle», a assuré le pape François en embrassant Eisham, l'une des filles d'Asia Bibi, qui rencontrait le souverain pontife pour la 2e fois, en compagnie de son père, a rapporté la fondation Aide à l'Eglise en détresse.

Rebecca Bitrus, une chrétienne de 28 ans enlevée et séquestrée pendant deux ans par le groupe djihadiste Boko Haram, était également présente à cette audience privée. Arrachée à son époux, elle a été remariée à l'un de ses geôliers musulmans, dont elle est tombée enceinte avant de réussir à s'enfuir.

Aide à l'Eglise en détresse, fondation internationale de droit pontifical créée en 1947, soutient les chrétiens dans le monde confrontés à des difficultés matérielles ou à des persécutions.

Lors de l'audience de 40 minutes «le pape a voulu prier expressément pour Asia Bibi et pour toutes les femmes encore prisonnières aujourd'hui de Boko Haram», a indiqué la fondation.

Dapchi après Chibok

Une centaine d'élèves d'un internat pour filles étaient toujours portées disparues samedi, cinq jours après une attaque de Boko Haram à Dapchi, dans le nord-est du Nigeria. Cette affaire rappelle l'enlèvement de 276 lycéennes à Chibok en avril 2014 qui avait donné à Boko Haram une tragique notoriété sur la scène internationale.

«Le témoignage de Rebecca et celui d'Asia Bibi représentent un modèle pour une société qui a toujours davantage peur de la douleur. Ce sont deux martyrs», a commenté le pape après avoir écouté ses invités.

Samedi en fin d'après-midi, le Colisée de Rome ainsi que des bâtiments emblématiques de Mossoul, en Irak, et d'Alep, en Syrie, ont été illuminés en rouge en hommage aux martyrs chrétiens.

ATS