Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

jeudi 1 mars 2018

Augmentation des décès dans le canton de Fribourg en 2017


L'épidémie du mois de janvier a causé le décès de nombreuses personnes âgées


L'an dernier, 2050 personnes ont perdu la vie dans le canton de Fribourg, soit 28 de plus qu'en 2016. L'augmentation des décès, de 1% dans le canton, est bien plus marquée encore (+2,4%) au niveau national, a dévoilé l'OFS mardi.

L'année 2017 se caractérise par une augmentation des décès, relève l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué diffusé mardi. Au niveau national, 66'600 personnes ont perdu la vie, contre 65'000 l'année précédente (+2,4%).

Associée à un recul des naissances, cette augmentation des décès a conduit à un affaiblissement de l'accroissement naturel de la population, qui s'est établi à 18'400 personnes (-19,7%). Il ne contribue que de façon moindre à la croissance démographique, note l'OFS.

Le nombre de décès a été particulièrement élevé au mois de janvier, lors de l’épisode grippal: 7500 décès ont été enregistrés contre une moyenne de 6000 cas entre 2010 et 2016. Ils concernaient presque exclusivement des personnes de 65 ans ou plus.

+1% dans le canton de Fribourg

Seuls 7 demi-cantons ou cantons ont enregistré une baisse des décès, dont Berne et Jura. Dans sept demi-cantons ou cantons (TI, BS, GR, SH, UR, SO et GL), les décès ont même été plus nombreux que les naissances. Il s'agit de régions où la part de personnes âgées a dépassé celle des jeunes, précise l'OFS.

Dans le canton de Fribourg, 2050 personnes sont mortes en 2017 (1046 hommes, 1004 femmes), contre 2022 en 2016. L'augmentation, de presque 1%, est inférieure à celle observée au niveau national.