Chu de che / Je suis d'ici / Ich bin von hier !

vendredi 27 avril 2018

Les bouchers fribourgeois dénoncent la viande au noir




L'importation illégale de viande, estimée à 1,6 milliard de francs par an, a été au cœur des débats, mercredi à Châtel-St-Denis, lors de l'assemblée générale de l'Association des maîtres bouchers-charcutiers du canton de Fribourg.

Gérard Yerly, président de l'association, a dénoncé «l'immobilisme politique face à ce fléau auquel s'ajoute le tourisme d'achat», lit-on dans un communiqué de presse. Les bouchers-charcutiers suisses, qui créent des emplois, sponsorisent des associations locales et forment des jeunes subissent un dommage économique en raison de cette situation. «Mais le Conseil fédéral ne voit pas la nécessité de renforcer les frontières», déplore l'association.

Liste des membres
(Cliquez sur l'image pour accéder au site)


«Aujourd'hui, des entreprises de transport organisent des voyages d'achats à l'étranger. En toute légalité puisque chaque citoyen suisse peut passer la frontière avec un kilo de viande importée», ajoute-t-elle. Afin de contrer le tourisme d'achat, Gérard Yerly a appelé ses membres à proposer des alternatives pour les ménages à bas revenu avec des offres de viande en gros, des actions, des bonus ou des privilèges.

Lot de viande du canton de Fribourg : la qualité et le savoir-faire avant tout


Egger Ph.